<

 

 

 

MES CITATIONS ET EXTRAITS
Chaque titre de poème, souligné, est un clic direct avec le poème correspondant.

( Recueillis dans Ecrits et Poésies de Pierfetz - Pierrot des Vosges)

****

Semer l'Amour,
comme un gazon fleuri,
dans les méandres d'un ruisseau,
à l'ombre des saules pleureurs...


*
Comme je voudrais....
Goûter la couleur du temps...
Savourer les plus doux moments,
Faire jaillir des étincelles
De mon enclume au fer rougi!!
Les transformer en pluie d'étoiles
Et éclairer tous votre nuit!!!

Pierre

********

Tous les textes sont protégés par la législation relative au Droit d'auteur (articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle).
La directive européenne du 29 octobre 1993, transposée dans le droit français par la loi du 27 mars 1997, porte la période de protection post mortem des oeuvres à 70 ans
(au lieu des 50 ans qui étaient jusque là la règle en France et dans la plupart des États membres de l'Union européenne).

*****

Note de l'auteur:
Vous avez remarqué que votre ami Pierrot des Vosges
laisse la copie possible de ses textes ( fichier) pour que tous en profitent.
Soyez assez fair-play pour mentionner toujours l'auteur et la source!
Les droits d'auteur, déposés légalement , restent cependant limités
selon les conventions internationales, si ces textes doivent être utilisés
à des fins commerciales ou de diffusions promotionnelles.
Voir Copyright 33226, ci-dessous.

*****

Prélude immaculé
D'une énergie vitale,
Visible au naturel,
Bien plus secrète en moi.
Cet AUTRE qui m'habite
Dynamise en secret
Mon sanctuaire d'hermite
Et c'est mon grand secret......


Pierfetz ©

*

 Mon être de pierre ne s'accomplit
qu'avec la prise de terre de l'humanité des autres
et un branchement de mes pôles positifs et négatifs
sur le générateur divin!

Pierfetz ©

*

La grâce de la solitude se trouve
dans notre petit jardin secret !!!

Pierfetz ©

***

 Citations inspirées de mes poèmes©

( Chaque titre est un lien qui renvoie à la page de poésie-source.
Si vous copiez, citez l'auteur ! Merci )

*

CREDO

Je crois au pouvoir de l'amour
et pas à l'amour du pouvoir.
Les conquérants sont des vautours,
les aimants notre seul espoir.

 Pierfetz ©

***

VERBE - PAROLE - ECRITURE

Grand Esprit se fit peintre, après le grand chaos.
L'univers apparut, imposante sculpture,
Soufflé par le divin en un vibrant écho.
Sa musique a donné naissance à l'Ecriture.

*

"Le VERBE est bien la seule chose
que je n'ai jamais vraiment réussi
à maîtriser chez les humains."
Un commentaire de Pierfetz sur Faust.

*** 

EMBRYON

J'ai tout appris dans cette vie,
Et m'aperçois que ne sais rien.
Heureusement la poésie
Reste pour moi un grand soutien.
... J'étais si bien chez toi,
Sans souci des dérives.
Devenu enfin moi,
J'ai dû changer de rives.
 

Pierfetz ©

*
Aimer pour mieux agir,
Agir par la pensée
Et un jour devenir
Parole d'éternité !

Pierfetz ©

***

LA PETITE FILLE MODELE


"L'enfant tranquille n'est pas
toujours un enfant insouciant et comblé"

Pierfetz ©

***

PHAETON


"Phaéton, fils d'Hélios, le soleil, fut foudroyé par Zeus
pour avoir provoqué l'embrasement de la terre
par son inexpérience et dérangé le Destin!
Tout comme lui, j'ai souvent dérangé mes proches
en  formulant des vérités attribuées faussement
à mon inexpérience !!!

Pierfetz ©

***

FILS D'ANGE

Je ne vends pas du vent,
Funambule, troubadour,
Fou rêveur bien souvent,
Je transporte l'Amour !

Pierfetz ©

***

LE VOYAGE

Sans même atteindre le bout du chemin...Si nous marchons,
il y a toujours un horizon de rêve qui nous fait vivre !

Pierfetz©

*

L'important n'est pas le départ ou l'arrivée,
la naissance ou la mort,
mais la VIE : le VOYAGE.
On se concentre trop souvent sur la
destination en oubliant de profiter
du voyage...

Pierfetz©

***

AMIOUR

*Amiour: une invention poétique de Pierrot sur un patronime existant déjà.
L'amour passion est fragile. L'amitié vraie est une complicité à long terme.
Quand l'un et l'autre se rencontrent, on peut parler d'Amiour!

*

" Mariage complice de l'amour fragile
et de l'amitié, harmonie sans limites.

*

Amiour: Une création poétique de l'auteur, sur un patronime existant déjà...
L'Amour passion est bien fragile.
L'Amitié vraie est complice à long terme.
Quand les deux mots modèlent la sculpture d'un couple
et la peinture des amants au couchant, on peut parler d'Amiour !
*
La mémoire du rêve ne devrait garder que le meilleur
pour en vivre, en balayant le reste!
 

Pierfetz ©

***

MERE NATURE


Au jardin secret des peines et des joies
les ressources naturelles guérissent du manque d'amour.

Pierfetz ©

***

RESURGENCE SAUMONEE


"Si ma vie a été parfois une remontée saumonée,
à contre-sens, vers des résurgences imprévues...
J'ai préfèré être un électron libre et anonyme
dans l'univers de la renommée,
l'inconnu absent d'un cimetière de pierres"

Pierfetz ©

***

HYPERION


"Le message de mon archer est Amour"

La faute est seulement de manquer la cible.

"Culpa"n'est pas péché, mais" Dommage",
causé à soi comme à autrui !

Pierfetz ©

***

CALINET

Nous avons besoin de tendresse,
Un produit souvent en rupture.
Les bisous-doux et les caresses
Sont nos plus belles aventures
.

Pierfetz ©

***

PHENIX

Passerai le relais un jour,
Ce double "je" qui me passionne.
De mes cendres renaîtra l'Amour,
La VIE est plus qu'une personne.

Pierfetz ©

***

LE SABLIER DU TEMPS

Il suffit parfois de deux mots
pour dire que le temps n'est pas toujours à notre disposition:

TROP TARD !

Pierfetz ©

***

EN RECHERCHE D'AMOUR

Bien loin je t'ai souvent cherchée
Et toi, mon amour, mon aimée,
Tu étais là, tout près de moi
FORCE d'Amour au fond de moi
INEFFABLE présent rêvé
Tendresse des autres, Amour de Toi !

Ma symphonie inachevée !

Pierfetz ©

***

L'ART D'AIMER

L'Amour est une recherche d'équilibre...
S'il n'est qu'utilisé, il ne peut conduire qu'à la rébellion !!!

L'Amour est une escalade de progrès...
une évolution de l'esprit ! P.F.
Pierfetz
©

***

HYGROMETRIE AMOUREUSE

L'Amour est une caverne de rêves
où l'on s'engouffre avec ivresse.
Lorsqu'on en sort, la réalité aveugle.
Pierfetz
*
"L'absence d'amour est la seule mort d'un être vivant"
*
"Si tu veux un arc-en-ciel dans ta vie,
Il te faut d'abord supporter la pluie"

Pierfetz

***

CUPIDON

D'un "petit rien"
Si l'on veut tout,
On ne retient
Qu'un "rien du tout" !

Pierfetz ©

 *

Même si nos amours ne sont pas sans peine,
la déception même doit sa vie au merveilleux !
Si notre rêve s'est échappé,
comme l'oiseau d'une cage dorée,
c'est parfois pour se libérer...
de Cupidon !

Pierfetz ©

*

Peine...
Incompréhension...
Désillusion...
Cette dernière vient souvent de notre excessif imaginaire !

Pierfetz ©

*

Que tu sois ceci ou cela,
comme-çi, comme çà,
un jour mal, un jour bien,
cela n'y change rien.
L'Amour est toujours là.
malgré le temps des larmes,
on reste sous le charme...
Chacun son tour craque l'allumette,
le coeur s'égratigne aux épines,
et bien souvent une amourette
se transforme vite en aubépine !

Pierfetz ©

***

ESPACE LIBERTE

Les poètes ouvrent, dans nos prisons,
des Espaces - Liberté.
Ce monde, centrifuge, n'est pas supportable.
Pierrot funambule a besoin de rêve,
son espace liberté !

Le rêve est une suite d'instants volubiles qui émaillent une vie...
comme ces vêtements usés qu'on a porté un moment
et dont il faut se séparer à regret
pour se vêtir d'une peau nouvelle à chaque deuil de l'ancienne!
Cette suite de vécus, apparemment envolés,
laisse à jamais sa marque de fabrique au plus intime de chacun.
On se souvient toujours de nos grandes envolées..
le rêve nous conduit plus au loin à chaque fois!

Pierfetz ©

*

Il n'est pas facile de marcher ici, lorsqu'une Force
vous pousse à voler ailleurs!

Pierfetz ©

*

Les Poètes offrent des bouquets
Dans nos prisons de l'habitude,
De grands Espaces de Liberté.
Et c'est pour eux le grand secret !

Pierfetz ©

*

SACREE VIE

La vie nous arrive dans un sac bien tressé
pendu à une corde qui peut se rompre à tous moments;
d'où la nécessité de profiter au maximum du temps présent
sans hypothéquer sur l'avenir...

Pierfetz ©

*

Une vie sacrée...une "sacrée vie"
Elle part comme elle vient.
Arrête-toi quand elle caresse.

Pierfetz ©

*

VIE SABLEE

Le souvenir point ne s'efface.
Le sable envahit le rivage,
Au vent des dunes il reprend place,
Défie le temps, ne prend pas d'âge.

La vie ainsi recommencée
Pousse au travers de notre route.
La graine au vent ensemencée
De la terre sèche craque la croûte.

Pierfetz ©

*

LIBERTA

"La Vie est un Idéal pendulaire qui oscille entre Passion et Raison
La synchronisation du mouvement limite sa perfection"

Pierfetz

***

ARLEQUIN EGARE

Coupé du monde, mais pas du temps,

Le chant profond de la planète

Eveille en moi de doux instants.

Arlequin prolonge sa fête.

Et au-delà de la tourmente,
Je vis une paix transcendante

Pierfetz - © 

*

CELESTE RENCONTRE

L'Amour parfois réveille

L'être cher disparu.

Il n'était qu'en sommeil

Au hall des pas perdus.

*

Au-delà des nuages de la réalité,

L'amour est appelé à ne pas disparaître.

Parfois certains mirages deviennent vérité

Et donnent aux vivants toute leur raison d'être.

Pierfetz -

*

REINCARNATION

L'AMOUR EN HERITAGE

Quand la matière a disparu,
Notre Ame peut se libérer,
Et tous nos apports reparus,
L'Amour peut se perpétuer.
Le Beau, le Bon, le Bien, le Laid,
La vie en assure le relais !

*

Mon intime conviction est que notre unique vie terrestre est une succession de réincarnations de notre âme,
pour atteindre un certain degré de retour au divin d'où nous sommes nés...

Pierfetz ©

***

ENERGIE VITALE et Le Petit Prince

Je crois au soleil, même quand il ne luit pas;
Je crois en l'amour, même lorsque je ne le sens pas.

L'Essentiel est invisible pour les yeux dit le Petit Prince!

"LA FOI EST UNE PETITE FLEUR QUI S'APPRIVOISE"

P.F.

***

BOUTEILLE A LA MER

"Lorsque nous avançons dans les marais
ou les méandres de notre vie,
nous devons rester positifs et attentifs aux nénuphars"

Pierfetz©

***

POURQUOI

"Il faut s'habituer à vivre en recherche,
sans réponse à toutes les questions."

Pierfetz©

***

ONDINE

Ainsi passe le temps, un temps d'apesanteur.

Il permet de rêver sans arrêter de vivre,

Goûter la volupté de vivre les senteurs,

Voler jusqu'à l'azur, pour être un peu plus libre.

Chevaucher l'impossible sur la réalité

Et ouvrir une brêche près de l'éternité !

Le rêve est notre Apesanteur...

Pierfetz ©
***

EN QUÊTE D'AMOUR

Parti d'un paradis perdu,

Mon périple se terminera

En un lieu encore inconnu

Que Dieu seul déterminera.

Pierfetz ©


***

CATHARSIS

L'apocalypse peut parfois laisser place à un champ de soleils....

Pierfetz ©

CATHARSIS

Aristote désigne ainsi l'effet de "PURIFICATION" produit sur les spectateurs par une représentation dramatique.
En Psychothérapie, on pratique cette méthode en provoquant une décharge émotionnelle par l'extériorisation du souvenir d'événements traumatisants ou refoulés.

Nous sommes des ordinateurs dont il faut balayer les dossiers négatifs pour ne garder que le positif, sans oublier d'éliminer les virus de la culpabilité, de la violence, de la haine...Tout ce qui peut nous empêcher de faire voler haut dans le ciel notre cerf-volant de coeur!!!

Ainsi libérés et purifiés, nous goûterons au pouvoir de l'Amour dans ce monde où l'on recherche plutôt l'amour du pouvoir...
Pour cela, il n'est pas nécessaire de brûler ce qu'on a aimé, mais de brûler l'inutile impossible pour aborder la réalité de notre croisière en ce monde. P.F.

***

NOVEMBRE

L'automne se veut souvent flamboyant de couleurs chaudes ...
Comme si la VIE s'en allait en habit de noces,
perlé de la brûme des matins frais...
Des perles de cristal qui s'éclatent au vent froid de la pluie,
pour se briser sur une terre devenue aride.
Henri de Toulouse-Lautrec le disait bien,
tout autant qu'il le fixait sur toile:
" L'automne est le printemps de l'hiver "

Pierfetz ©

***

PIERROT LE CLOWN

La Vérité tue l’insensé qui la regarde.
Le Clown par Foi la découvre en toute liberté.

Si toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire,
leur Reconnaissance est souvent nécessaire.
Seul le Clown est libre d'être vrai tant qu'il n'est pas pris au sérieux.

*

Vieux clown assis en bord de piste,
celle du grand cirque de la Vie,
seul, à regarder passer, à leur tour,
les témoins de l'émerveillement et du rêve,
images profondes de l'être.
Pierfetz ©

 

*******

EMPREINTE DE VIE

La grâce de la solitude se trouve dans notre Petit Jardin Secret !

Ne pas confondre "Isolement" qui exprime la douleur d'être seul
avec " La Solitude" qui peut être grâce.
Pierfetz

***

VAMPIRES

Les parasites qui, du haut en bas, sèment peu pour récolter davantage
sont la gangrène de notre socièté décadente .
Pierfetz

***

RETOUR D'ABSENCE

Le temps ensable notre plage.
Les amants se sont endormis,
Les ailes alourdies par l'âge,
Mais le rêve n'a jamais vieilli...

Le Rêve est fils de Mélodie !

***


MEMOIRE D'IVOIRE

Linceul de neige,
Silence est d'or.
Oxydée par le temps,
La Parole est d'argent.
L'Ecrit est d'ivoire,
pur, lisse,dur,perçant,
Mémoire de l'histoire.

***

Pour voir clair dans ton âme, il est important de renoncer à ton histoire personnelle.

Tu ne dois pas te raccrocher au passé.

Vis l'instant présent et accepte la réalité telle qu'elle est.

C'est cela ton nouveau printemps.

***

SERENITE D'AUTOMNE

Qu'importe la durée d'une vie ensablée
Dans la vile recherche d'un inutile avoir.
L'être ne se trouve pas dans la vie endiablée.
Amour et Paix sur terre comptent plus que la gloire.

***

DIEU

Il faut revoir notre copie,
Changer notre vocabulaire.
Le Générateur de la Vie
Est Dieu d'Amour et de Lumière.

Plus nous croyons au Dieu d'Amour,
Plus nos perceptions s'enrichissent.
Les créatures qui nous entourent
Se montrent sous les meilleures auspices.

"Ubi Caritas et Amor, Deus ibi est"
Dieu n'apporte qu'Amour et Compassion,
Le reste est l'affaire d'une terre à notre libre disposition.
Ce que nous en avons fait demeure une interrogation???

***

Perdu dans ton néant,
Parcourant la nature,
Croyant ou incroyant,
Tu m'as partout cherché,
Divine créature...
En to "JE SUIS" caché !
Pierfetz

TRANSFORMATION

L'être s'accomplit dans ce monde,
Mais pour garder sa liberté,
Il doit construire son petit monde,
Garder sa spécificité.

"ETRE DANS CE MONDE, SANS ÊTRE DE CE MONDE"

***

TRANSFIGURATION

Le corps n'est rien d'autre que l'incarnation de la Pensée.

Arrivée à sa perfection céleste, l’âme n’a plus besoin de la croix terrestre !

Pierfetz

*

L'Esprit est la pensée,
L'Ame, la façon de penser
Le Corps, le support de la pensée.


***

DOUBLE "JE"

Passerai le relais un jour,
Ce double "je" qui me passionne.
De mes cendres renaîtra l'Amour,
La VIE est plus qu'une personne.

Pour les croyants, nous sommes un "Double "JE" d'Humain et de Divin

****

LA VERITE

Les Institutions au pouvoir
Privatisent tous les profits
L'ÊTRE n'a plus barre sur l'Avoir
On socialise les déficits !

"Je crois au pouvoir de l'Amour,
Je me méfie de l'amour du pouvoir"

****
**
*


***********
*******
****
*

EXTRAITS DE TEXTES

 

 

PASSIFLORA
( Extraits d'une nouvelle de Pierfetz  )

Pygmalion, épris d'un idéal féminin,
j'ai donné la vie à une Aphrodite.
Au songe d'une nuit d'été, l'ombre de mon amour se faufile
entre les branches effeuillées par la brise.
Les éclairs de chaleur animent la sculpture samaritaine du parc
que la lune peint dans l'eau du bassin.
Aphrodite tourne la tête et s'évapore dans une brume qui cache,
par intermittence, la lune et les étoiles.
Au matin, le silence de l'heure bleue
précède les premières notes d'une nouvelle aurore.
Je rêve encore en attendant le prochain crépuscule."

Pierfetz ©

*

Fragile canevas d'amour de l'éternelle Psyché.
Symbole de l'âme en quête d'idéal,
le mythe de Psyché figure le destin de l'âme déchue
qui, après les épreuves purificatrices, s'unit à l' Amour Divin.

Pierfetz ©

Pénélope effilait, chaque soir, la tapisserie de son attente,
en espérant le retour d'Ulysse...
L'ouvrage semblait parfois bien compromis
et pourtant elle pensait son espoir retrouvé,
après un itinéraire "par de longs chemins détournés"!
Mais rien n'est jamais simple sur les chemins de la vie.
On ne démêle pas facilement un écheveau embrouillé.
La patience obstinée reste de mise pour demêler les bons fils
au risque de n'en tirer rapidement qu'un seul
en resserrant des noeuds à jamais bloqués!
Habitués à regarder l'envers de la vie,
nous percevons mal les symboles merveilleux,
dans l'enchevêtrement des fils, au dos de l'étoffe.
Il nous faut retourner passionnément l'ouvrage
pour nous en révéler le vrai visage et comprendre le message décrypté.
Le revers, négatif d'une image floue, devient réalité
baignée au révélateur de notre imaginaire inconscient ...
Imaginaire plus créateur
que le savoir conscient de nos analyses raisonnables...
Il faut beaucoup d'amour et de compréhension pour sortir de son "moi"
et s'imprégner doucement de cette beauté qui ravit et dérange à la fois,
sans en couper le moindre fil de l'envers qui ne se révèle qu'à l'endroit.
Le canevas peut paraître bizarre si l'on ne le regarde pas du bon côté .
Le châle s'effiloche vite si l'on en tire quelques mailles
que l'on juge inutiles !
Il faut s'en vêtir avec discernement et délicatesse,
tant l'étoffe est de beauté fragile.
Etoffe ravaudée par l'usure du temps et ses passages clairs-obscurs.

Pierfetz ©

***

"Je ne suis jamais seul.
L'ineffable est en moi,la nature m'émerveille,
l'humain, bon et mauvais, m'étonne...
La nature naît, au souffle de l'Esprit,
de l'union des corps dont la mort est
la séparation et le mystère.
L'Etre demeure dans la VIE
en une histoire sans fin.
A présent que je m'éloigne,
sur mon tapis de fleurs séchées, vers le soleil,
au travers des nuages à frange d'argent et jusqu'aux étoiles,
j'emporte tous mes secrets dans un coffret
rempli de souvenirs et d'espérance...
J'ai tenu, dans ma main, un RELAIS DE VIE.
J'ose encore croire à l'étoile radieuse du matin
dont parle Jean dans le dernier chapitre de l'apocalypse...

" Extrait de Passiflora " ( Edition épuisée)

Pierfetz

*

Autres textes divers.

Croyant par intime conviction instinctive,
Je pratique dans mes recherches un scepticisme de méthode
et je cultive, ensemble, rêve et réalité dans mon jardin secret .
Ma prière est plus " Merci" que demande.
Pierfetz
©


 *

Je ne pense pas que la vie soit un long fleuve tranquille...
mais nos déceptions, alimentées par nos désirs excessifs et mal perçus,
s'en vont au fil de l'eau....
L'important est d'aimer, au grand large,
au-delà des flux et des reflux.
Un souvenir brûlant n'est pas toujours un souvenir maudit.
Même si nos amours ne sont pas sans peine,
la déception même prend sa source au merveilleux !
Si notre rêve s'est échappé,
comme l'oiseau d'une cage dorée,
c'est parfois pour nous libérer
et retrouver ainsi la sérénité.
"Avec le temps, le liseron s'enroule autour des troncs
et recouvre de fleurs les tombes..
Les vents d'automne emportent les feuilles de la vie...
en attendant d'autres pousses nouvelles et printannières...

Pierfetz ©

 

 

LE REVE EST NOTRE APESANTEUR

 

Délaisser les médiocres, éviter l'emprisonnement
du morbide médiatisé,
retrouver l'équilibre d'un Pierrot funambule
entre rêve et réalité,
légèreté et pesanteur,
cueillir toujours, même dans les marais,
les plus beaux nénuphars...

Pierfetz ©  

*

 

La lumière artificielle est une avancée qui facilite nos déplacements et nos éblouissements festifs, sans cesse recommencés ...
L'émerveillement nous vient d'un ailleurs qui nous dépasse mais nous réconforte de l'intérieur.

Pierfetz ©

 

*

 Le soleil éblouit sur les coups de midi....
A la tombée du jour, quand les ombres s'estompent,
le ciel évapore ses derniers fards étincelants et la nuit se profile
comme une fin de vie....
C'est alors qu'apparaissent des miriades d'étoiles....
Le recul de la finitude vers un monde sans limites ni fin!
Peut-être l'essentiel, dans un Univers épuré et lumineux à la fois..."

Pierfetz ©

***

ENVOIS

A tous les gens de notre terre,
Je souhaite, au moins une fois,
Aujourd'hui, demain, avant-hier,
Cet Amour au-dessus des lois.

Une vision furtive du ciel,
Entre pleine lune et plein soleil,
Profonde marque indélébile,
Point de beauté, eau bleue d'une île.

Au terme de mon grand voyage,
Mon coeur est toujours aussi fou,
Bien à l'abri dans une cage,
L'oiseau bleu chante encore pour vous.

Pierfetz

*

EPILOGUE

 

J'aimerais mourir jeune le plus tard possible !!!

Pierfetz ©

Après ma mort, le "JE" de l'Avoir matériel laisserait le "JE" de l'Etre
retourner au Cosmos Divin de la VIE
d'où il vient !

Pierfetz 

Si parfois trop nous pèse la réalité …
Un Rêve d’Espoir apporte la Sérénité!
«Parti d'un paradis perdu, mon périple se terminera
en un lieu encore inconnu que l’Ineffable seul déterminera.»


Collection Bojoly

Petit-Prince parmi les grands !
Devenu électron-libre, il s'était détaché du monde.
Il avait souhaité partir sans abandonner ses proches.
Le temps a bien fait son travail...Il pouvait, à présent, se considérer inutile.
L’Inutile, souvent près du sacré !
Un jour, on ne le vit plus passer avec son baluchon de rêve.
C'était l'hiver des vieilles écorces et des feuilles enfouies.
Dehors, les petits pas n'étaient plus marqués dans la neige.
Le petit corps s’y était enfoncé, on ne sait où…
Pierrot s'était transformé en poussière d'étoile.
On a raconté que Pierrot avait passé le Relais à un nouveau «souffleur»
du Petit Théâtre de la Vie: Un autre scénario de Comédie Dramatique…
Un message était caché sous pierre:
«Ses jours sont comme l’herbe, il fleurit comme la fleur des champs.
Un souffle passe et il n’est plus.
Le lieu qu’il occupait ne le connaît plus» (Psaume 102)

Extrait de la dernière page de mon recueil édité en 2011:

"LA CLEF DES SONGES"

*

Pour voir clair dans ton âme, il est important de renoncer à ton histoire personnelle.

Tu ne dois pas te raccrocher au passé.

Vis l'instant présent et accepte la réalité telle qu'elle est.

C'est cela ton nouveau printemps. P.F.

***

Devenu électron libre, il s'était détaché de la masse.
Le temps a bien fait son travail...
Il pouvait, à présent, se considérer inutile, souvent près du sacré !
Un jour, on ne le vit plus passer avec son baluchon de rêve.
C'était l'hiver des vieilles écorces et des feuilles enfouies.
Dehors, les petits pas n'étaient plus marqués dans la neige.
Pierrot s'était transformé en poussière d'étoile.

Pierfetz ©

 ***

Il reviendra...

Comme avant, au temps de mon enfance,

Sur un tapis de voiles,

Comme une transcendance,

Descendue des étoiles. 

L'Ami Pierrot

*

Symbiose tendresse avec toi qui prends le temps de t'arrêter...
Salut amical à toi qui passe en courant !!!

Pierfetz ©

*********

 

SUIS DIVERS

( Acrostiche - Dix vers )

Seulement une bulle, lancée dans le brouillard,
Un essai réussi, un autre point manqué,
Ineffable divin, grain de sable clochard,
S
uis un désert de lune au soleil éclairé.

D'hiver je peux passer, du printemps à l'été,
Insouciant des génies, qu'ils soient bons ou mauvais.
Vers la lumière du jour, mes nuits sont écourtées
En cauchemars perdus, en amours retrouvés.
Rien  ne pourra jamais m'empêcher de bien vivre.
Suis Arlequin du rêve et d'Amour je suis ivre !

Pierfetz ©

FORCE AVEC TOI !

Merci d'être passé(e) chez moi.
Cette FORCE est aussi en toi.
Laisse tomber tous tes vieux démons
Et retrouve tes jeunes chansons.
Quelque part, au-delà des monts,
T'attend un nouvel échanson,
Ange de Lumière et d'Amour.
Il te souhaite le Bon Jour.
Celui où le poète écrit
Pour fixer l'espace d'un temps
Tout ce qui lui vient à l'esprit
Et garder ce présent longtemps!

Pierfetz
(Pierrot des Vosges)

 

En fond sonore.....

 *"Variations" de Chopin sur "Don Juan" de Mozart .
A écouter absolument par les mélomanes avertis !
( 17 minutes de superbes variations!)

Et Pierrot ?" Il n'est jamais seul. L'Ineffable l'habite, la nature l'émerveille, l'humain, bon et mauvais, l'étonne de plaisir et aussi de souffrance...
Mais dans sa tête et sur son piano, il joue encore l'air célèbre du Don Juan de Mozart: " Là ci darem la mano - reich mir die hand, mein leben ...
Prends-moi dans tes bras, mon amour."
Liszt et Chopin ont ainsi composé des variations sur ce thème. Celle-ci (fond sonore) est de Chopin!
( 17mn... de bonheur pour les mélomanes !!!))

***

EPITAPHE

Le lien du texte ci-dessous mène à une vidéo à visionner en grand écran...
La superposition musicale évoque celle des deux mondes qui nous régissent:
Le terrestre et le céleste qui l'emporte !

Devant ma tombe ne pleure pas.
Je n'y suis pas, je ne dors pas.
Dans le ciel je suis mille vents.
Je suis la neige qui brille comme le diamant.
Je suis la lumière qui éclaire les champs.
Je suis la pluie d'automne qui tombe doucement.
Devant ma tombe ne pleure pas.
Je n'y suis pas mort, je n'y suis pas.

Francisco de Lacerda

***

 Passerai le relais un jour,
Ce double "je" qui me passionne.
De mes cendres renaîtra l'Amour,
La VIE est plus qu'une personne.

 
Pierfetz ©

***

 

ENVOIS ET FIN _RETOUR MENU POESIES -
MENU GENERAL