< poesiePierrotPhaeton

 PHAETON

 je m'y retrouve très bien... P.F.
Lempicka ©

Je vole comme les oiseaux,
Perdus en océans.
Je plane sur les eaux
Malgré le poids des ans.

 

Les années qui reculent,
Comme un train sur la voie,
Et ma vie qui bascule,
Mon souvenir se noie.

 

Piège des profondeurs,
La vague tourne les heures,
Le vague à l'âme, au coeur,
Recouvrant le bonheur.

 

L'oiseau bien que blessé
Remonte à la lumière
Sans pourtant délaisser
Un demain mieux qu'hier.

 

L'attrait des fonds marins,
La boue des marécages,
Les souvenirs lointains,
Rien ne vaut les nuages.

  

Ils cachent le soleil.
Le salut vient d'en haut
Et à chaque réveil,
je le rejoins plus haut !

 

Vers d'autres horizons,
Parmi les herbes folles,
Ma vie est feuillaison,
Mes automnes s'envolent.

 

Mais encore je dérange,
telle est ma destinée,
Oiseau ou papillon,
Je ne suis pas un ange,
Mon nom est Phaéton.

 

Pierfetz
Printemps d'hiver !
Copyright © 2003
*

Note: Phaéton, fils d'Hélios, le soleil, fut foudroyé par Zeus
pour avoir tenté de voler sur le char de son père
et provoqué l'embrasement de la terre par son inexpérience!!!
*

Phaéton dérange le destin, mais il est toujours là !

 
Fresque de Kukowski ©

SUITE - POESIES DE PIERROT - MENU GENERAL