< arciel88-poesiespierrotetoileternite

 



Eternel Ensemencement - A.F.T - © 2005

 

 

Embryon d'éternité

 

Créature de rêve,
Gonflée, ventrue d'espoir,
Parturiente trop brêve
Fruit du couchant d'un soir.

 

Me voici, j'arrive !
J'étais si bien chez toi,
Sans souci des dérives,
Embryon de moi.
Ebloui de lumière,
Agressé par le temps,
J'en ferme les paupières,
Je me dessèche au vent.
La vie me crie merveille,
Mon cri est différent,
Et quand je me réveille,
Tout est incohérent.

 

Joies de l'enfance,
Petits moments,
Adolescence,
Furieux torrent.
Les interdits,
Le coeur à nu,
Tous les non-dits
De l'inconnu...

 

J'ai tout appris dans cette vie,
Et m'aperçois que ne sais rien.
Heureusement la poésie
Reste pour moi un grand soutien.
... J'étais si bien chez toi,
Sans souci des dérives.
Devenu enfin moi,
J'ai dû changer de rives.

 

La destinée
Suit son chemin.
La vie est née
Et déjà fin.

Aimer pour mieux agir,
Agir par la pensée
Et un jour devenir
Parole d'éternité !

Copyright © 2003, Anniversaire.

*

C'était hier et déjà te voila grand.
Le rêve vit en dehors du temps.
Ode

***

"Un être humain est une partie du tout que nous appelons "UNIVERS".

Albert Einstein, Physicien

***

Il nous faut naître deux fois pour vivre un peu, ne serait-ce qu'un peu.
Il nous faut naître par la chair et ensuite par l'âme.
Les deux naissances sont comme un arrachement.
La première jette le corps dans le monde,
la seconde balance l'âme jusqu'au ciel.


Christian BOBIN
(La plus que vive)

 

Sculpture Mère: Autorisation de Sylvain CAFFIT ©

 

SUITE - MENU POESIES