SOCIETE

 LE CLIN D'OEIL DE SOPHIE

ETRE ou AVOIR ?

 

Alors que l’avoir semble bien détrôner l’être, la question n’est plus « être ou ne pas être » mais plutôt « avoir ou ne pas avoir ». Une personne ne se conçoit plus sans son avoir et on a trouvé une multitude de formules pour la désigner. Je passerai sur le hit-parade des possédants, il se suffit à lui-même. Par contre, on a cherché à marquer ceux qui sont « sans » : sans emploi, sans logis, sans domicile fixe (on en a même fait un sigle : SDF), et dernier avatar, sans papiers qui font malgré eux, la une des rubriques médiatiques. Où est passé l’être ? Car peut-on être sans avoir ?
Et tout avoir ne se définit-il pas par sa valeur ? A quoi sert une valeur si elle n’est pas monnayable ? Et voilà pourquoi on demande à qui cherche un emploi de dire ce qu’il vaut, car
il faut savoir se vendre sur le marché du travail . L’humain est réduit à sa valeur marchande !!!
Peut-on encore parler des droits de l’homme dans ces conditions et d’égalité des droits ?
Au grand marché mondial, les entreprises peuvent acheter des droits de polluer, des multinationales viennent spolier les petits agriculteurs en Inde, en Afrique ou en Amérique Latine et faire cultiver des céréales pour produire des agro carburants. Qu’importe si ces derniers ne peuvent plus nourrir la population locale !
Et que dire des multiples conflits armés liés à des questions pétrolières ou de matières premières ?
Comment notre monde peut-il continuer à tourner malgré un tel (dés)ordre mondial sinon grâce à ceux qui n’en veulent pas ? Et agissent au jour le jour pour maintenir un peu d’humanité dans le quotidien des laissés pour compte ! Ceux qui refusent que sous prétexte des difficultés générées par ce désordre, on rejette ceux qui manquent du nécessaire.
Ceux qui refusent le repli frileux sur ce qu’ils ont, l’enfermement dans leur confort et ne vivent pas l’œil rivé sur les indices boursiers.
Si la France a inscrit un jour sur les frontons des édifices publics : Liberté, Egalité, Fraternité,
c’est bien parce que les trois sont liés. Il est grand temps de remettre la fraternité au goût du jour !

M.L.B.- 2010

 
"Vivre tout simplement pour que tous puissent simplement vivre" (Gandhi)

 


" Comédie Humaine", Peinture de AFT pour ARCIEL88

  Les hommes n'acceptent le changement que dans la nécessité
et ils ne voient la nécessité que dans la crise.
Jean Monnet
*
Mon objectif, ce n'est pas de construire la société de demain, c'est de montrer qu'elle ne doit pas ressembler à celle d'aujourd'hui.

Albert Jacquard

*

«Les problèmes du monde ne peuvent être résolus par des sceptiques ou des cyniques dont les horizons se limitent aux réalités évidentes.
Nous avons besoin d'hommes capables d'imaginer ce qui n'a jamais existé.»
– John F. Kennedy

*

On aimerait changer de têtes mais ne pas retrouver ailleurs les mêmes Vampires.....
http://pierrefetz.free.fr/bibpoesiespierrot/IV-2Vampires.htm
L’ordre juste de la société et de l’État est le devoir essentiel du politique.
Un État qui ne serait pas dirigé selon la justice se réduirait à une grande bande de vauriens.
St- Augustin - (354-430)

***

MENU

 

 

Dans cette page

 

Politique étrangère des Etats-Unis de 1945 à nos jours

Murs et Barbelés dans le monde

Se soigner est-il un luxe?

Le trou de la Sécu !!!

REGULER LES ENTREES !!!
*

Comparatif des hausses du Franc à l'Euro!!!

(Clic sur le titre ci-dessus pour voir le diaporama !!!)

*

En liens

Traité modificatif de l'Union européenne

***

O.N.U.
Directives et votes

***
La DELINQUANCE
Manifester: Politiquement incorrect?
PRIORITE A L'HUMAIN
***
Riche ou Pauvre ?
(Avec un bon diaporama!!!)

***

Commerce Equitable
Statistiques à méditer
ss
(avec un DIAPORAMA)
Logiciel pps. nécessaire voir pages "Nouveautés" (Au Menu général) 

Histoire d'eau
et Environnement

Exploitation des Enfants

 

 

La politique étrangère des Etats-Unis de 1945 à nos jours (QC)

( Reçu au courrier ) 

Au sortir de la Deuxième Guerre Mondiale, les Etats-Unis, devenus première puissance, s’imposent en « gendarmes du monde ».
D’abord pour contenir le-dit expansionnisme communiste,
puis, officiellement pour le maintien de la paix et de la liberté,
officieusement pour des motifs économiques.
Aujourd’hui, cette politique va-t’en-guerre inquiète.

http://cyberquebec.ca/_layout/?uri=http://cyberquebec.ca/histaird/

****

NDLR-ARCIEL88:Le but de notre site reste une information ouverte et nous
ne portons pas de jugement sans appel!

***

Murs et barbelés dans le monde

Nous ne parlerons pas ici de certains murs édifiés, en France, dans certaines zones proches de quartiers classés à haut risque.....les murs ainsi construits par les riverains, il y a quelques années, ont été démolis rapidement par les autorités responsables, mais on est passé alors très près de ces fractures sociales occasionnelles et les affaires se sont arrêtées là!!! Il y a cependant toujours, dans nos villes, même moyennes, des zones de non-dit où la sécurité reste entre les mains de bandes bien organisées..Sans tourner aux émeutes de 2006 (casses et incendies de voitures!), il y a encore des réglements de compte occultés par les médias ou des zones d'insécurité dès la tombée de la nuit !!!

Ci-dessous un extrait d'article du journal "La Croix " publié en 2007.......

Chypre. La « ligne Attila » sépare Grecs et Turcs insulaires. Depuis 1974 et l’invasion de la Turquie, l’île est coupée en deux par cette ligne verte. Au sud se trouve la République de Chypre, reconnue par la communauté internationale (700 000 habitants). Au nord, la République turque de Chypre du Nord est un état autoproclamé seulement reconnu par la Turquie (200 000 habitants).

Israël. Mur en construction depuis 2002 pour protéger le territoire israélien, à Jérusalem et le long de la frontière avec la Cisjordanie, des attaques terroristes palestiniennes.

Espagne. Des barrières de barbelés empêchent les immigrants clandestins de pénétrer dans les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, sur la côte nord du Maroc.

Irlande du Nord. À Belfast, les « lignes de paix » sont des murs cloisonnant toujours certains quartiers catholiques et protestants.

États-Unis. Murs et barrières épousent une partie des 3 360 km de frontières avec le Mexique, afin d’empêcher l’immigration clandestine.

Corée. Une bande de terre démilitarisée sépare la Corée du Nord de la Corée du Sud.

Pakistan. Mur en construction et qui devrait, à terme, traverser le territoire pachtoun de part et d’autre de la frontière avec l’Afghanistan.

Inde. Mur (édifié en 2004) de 550 km de long au Cachemire, séparant du Pakistan. Par ailleurs, barrière de 4 000 km verrouillant la frontière avec le Bangladesh.

Chine. Barrière de barbelés longue de 1 400 km à la frontière avec la Corée du Nord.

Émirats arabes unis. Mur avec le sultanat d’Oman, pour dissuader les immigrants clandestins.

Botswana. Barrière électrifiée longue de 500 km pour freiner le flux des clandestins zimbabwéens.

Irak... Il est question de construire, à Bagdad, un mur de 4 mètres de haut pour "protéger" certains quartiers d'embassades ou de ministères irakiens

A tout cela, il faut ajouter les barrières bien réelles entre les communautés de différentes éthnies et les centres de rétention ou de concentration de tous les immigrés irrégulièrement en transit dans nos pays dits civilisés......

UN SITE A CONSULTER ABSOLUMENT:
Géographie Sociale et Politique

 

*******

Se soigner : un luxe ?

Les médecins de Molière ne connaissaient que la purge et les saignées qu’ils prescrivaient à tout propos. Aujourd’hui, la médecine a, heureusement, une panoplie bien plus large de traitements à proposer ! Cette médecine a un coût auquel beaucoup ne pourraient faire face sans une prise en charge du système social. On a même inventé une Couverture Maladie Universelle (CMU) pour ceux qui n’avaient pas de couverture maladie et encore moins d’assurance complémentaire faute de revenus suffisants.

Mais un certain nombre de médecins ne veulent plus suivre les ayant droit de la CMU ou les inscrivent sur liste d’attente parce la prise en charge n’est pas assez rémunératrice! Et voilà les Rmistes, les chômeurs en fin de droits, les allocataires en tous genre renvoyés vers les urgences des hôpitaux puisqu’à force d’attendre ils finissent par tomber gravement malades.

Pendant ce temps, les responsables politiques ne savent quel stratagème inventer pour réduire le déficit de la SECU, donc diminuer les dépenses puisque les recettes n’augmentent pas.

La liste des médicaments non remboursés, pour efficacité insuffisante, ne cesse de s’allonger. Mais ils sont toujours fabriqués, on se demande pourquoi !!

Qui sont donc les membres du Comité chargé de dresser la liste des médicaments à dérembourser ? Uniquement des experts en pharmacologie, indépendants ? On peut en douter quand on constate qu’une grande partie de ces médicaments sont anciens, donc susceptibles d’être remplacés par des génériques ! Ancien devient donc automatiquement synonyme d’obsolète !!

Régulièrement les médias remettent en cause la surconsommation de médicaments par les Français. La dépense pour l’année 2004 aurait augmenté de 7% (comptes de la Sécu). Cependant cette hausse ne serait pas liée à une augmentation de la consommation, ce sont donc les prix qui augmentent. N’est-ce pas déjà la conséquence, signalée plus haut, du déremboursement des médicaments anciens ? Belle économie !!

Le patient français est montré du doigt parce qu’il consomme trop de spécialités pharmaceutiques, comparativement aux autres Européens, mais on se garde bien de désigner le prescripteur qui rédige l’ordonnance. Et naturellement le ministre de la santé imagine une nouvelle taxe, 1€ par boîte, payée par l’assuré ou par le laboratoire (ce qui revient au même, en dernier ressort l’assuré paiera).

Après la retenue d’un € par ordonnance, le prix de la consultation à la tête du client chez le spécialiste, le refus de soigner les ayant droit de la CMU, cette dernière mesure peaufine la médecine à deux vitesse ! Selon que vous serez puissant ou misérable …

Plus nous avançons dans notre société dite de progrès, plus le nombre des exclus augmente !

C’est justement la notion de progrès qui pose problème quand elle se limite à une course au profit. Que signifie le progrès pour ceux qui ne peuvent plus se soigner ? Problème qui s’ajoute à tous les autres : logement insalubre quand ce n’est pas la rue ou l’accueil d’urgence, travail mal rémunéré, difficultés de déplacement faute de moyen de transport, difficultés d’insertion des jeunes …

La vie quotidienne devient une course d’obstacles permanente…alors si la santé est défaillante, c’est l’effondrement !

Pendant ce temps, les cours de la bourse fluctuent au gré des spéculateurs qui de toutes façons retrouvent leur mise. Le poids des actionnaires supplante de loin l’effet de la concurrence. Chaque fois qu’une entreprise supprime des emplois, la valeur de l’action monte : la vie des hommes et des femmes se joue au marché des cotations ! Et comme la main d’œuvre à exploiter est loin d’être épuisée, en Asie notamment, la masse des exclus pourra continuer à croître sans causer de soucis aux spéculateurs.

Il faudrait pourtant prêter davantage d’attention à ceux qui crient « casse-cou » au lieu de les ridiculiser en les traitant de ringards ou de rêveurs. Ne sont-ils pas plus proches de la réalité que cette « élite » qui vit les yeux fixés sur le tableau des cotations ? Mais sans doute est-ce ringard de s’attarder à écouter ceux qui peinent et qui souffrent ! Time is money nous disent les Anglo-Saxons !

Françoise nous a envoyé une superbe poésie sur L'ETRE et l'AVOIR
Elle serait l'oeuvre d'un auteur inconnu!

 

Loin des vieux livres de grammaire,
Ecoutez comment un beau soir,
Ma mère m'enseigna les mystères
Du verbe être et du verbe avoir.

Parmi mes meilleurs auxiliaires,
Il est deux verbes originaux.
Avoir et Être étaient deux frères
Que j'ai connus dès le berceau.

Bien qu'opposés de caractère,
On pouvait les croire jumeaux,
Tant leur histoire est singulière.
Mais ces deux frères étaient rivaux.

Ce qu'Avoir aurait voulu être
Être voulait toujours l'avoir.
À ne vouloir ni dieu ni maître,
Le verbe Être s'est fait avoir.

Son frère Avoir était en banque
Et faisait un grand numéro,
Alors qu'Être, toujours en manque.
Souffrait beaucoup dans son ego.

Pendant qu'Être apprenait à lire
Et faisait ses humanités,
De son côté sans rien lui dire
Avoir apprenait à compter.

Et il amassait des fortunes
En avoirs, en liquidités,
Pendant qu'Être, un peu dans la lune
S'était laissé déposséder.

Avoir était ostentatoire
Lorsqu'il se montrait généreux,
Être en revanche, et c'est notoire,
Est bien souvent présomptueux.

Avoir voyage en classe Affaires.
Il met tous ses titres à l'abri.
Alors qu'Être est plus débonnaire,
Il ne gardera rien pour lui.

Sa richesse est tout intérieure,
Ce sont les choses de l'esprit.
Le verbe Être est tout en pudeur,
Et sa noblesse est à ce prix.

Un jour à force de chimères
Pour parvenir à un accord,
Entre verbes ça peut se faire,
Ils conjuguèrent leurs efforts.

Et pour ne pas perdre la face
Au milieu des mots rassemblés,
Ils se sont répartis les tâches
Pour enfin se réconcilier.

Le verbe Avoir a besoin d'Être
Parce qu'être, c'est exister.
Le verbe Être a besoin d'avoirs
Pour enrichir ses bons côtés.

Et de palabres interminables
En arguties alambiquées,
Nos deux frères inséparables
Ont pu être et avoir été.


ANONYME ?


****

 

INCROYABLE MAIS VRAI....
Au lieu de s'attaquer en premier aux assurés sociaux et aux petits débiteurs d'impots.....Si l'on faisait rentrer le plus gros???

  Cette année, nous donnons déjà un euro non remboursé de notre poche, nous sommes très contrôlés lors de nos arrêts maladie, nous allons devoir consulter un généraliste avant d'aller voir un spécialiste... et désormais nous payerons le "ticket modérateur" de 18 euros pour les actes médicaux facturés 91 euros ou plus... que votre mutuelle, si vous en avez une, prendra ou non en charge (après augmentation de vos cotisations...).

Toutes ces mesures pour réduire le "soi-disant" trou de la Sécu !!!

Mais le fameux trou de la Sécu de 11 milliards d'euros existe-t-il vraiment ?

Cliquez sur le titre ci-dessous pour voir un diaporama
qui vous montre qu'il n'existe pas vraiment à cause des citoyens normaux!!!!

 

Vous avez dit trou de la Sécu?

Voir diaporama ( clic titre )

 

**********

REGULER LES ENTREES
PAR RAPPORT AUX SORTIES!!!

 

***
Vivre satisfait avec peu de moyens,
Rechercher l'élégance plutôt que le luxe,
Et le raffinement plutôt que la mode.
Etre digne et non pas respectable,
Etre fortuné et non pas riche,
Ecouter les oiseaux et les étoiles,
Les enfants et les sages avec sérénité.
En résumé : laisser le spirituel,
caché en nous,
Transparaître dans nos actes quotidiens.

R.W.Emerson
***
Ainsi, être satisfait de l’existence
dépend souvent du point de comparaison adopté.
Regarder en permanence ceux qui sont brillants,
plus beaux, ou qui réussissent mieux,
engendre l’envie, la frustration et le chagrin.


A charge pour nous de retourner ce principe positivement,
en nous comparant à ceux qui sont moins chanceux et en songeant à tout ce que nous avons.
Dalaï-Lama

 

.

SUITE - HAUT DE PAGE - MENU GENERAL