Le vieux mur - AFT ©

 

PASSEROSE
(Passé et rose trémière )

 

Je suis parti aux perce-neige,

La vieille maison s'écroulait,

Fête finie, adieu manèges,

Ma jeunesse ainsi s'envolait.

 

Les volets blancs claquaient au vent,

Et sur le verglas de la vie,

Je me suis rappelé souvent

La jeunesse de mes envies.

 

Me voici enfin de retour.

La nature a bien fait son oeuvre,

Avec la venue des beaux jours,

Les rosiers peignent un vrai chef-d'oeuvre.

 

Rosée sur toile d'araignée,

Arc-en-ciel des années d'antan,

La vieille bâtisse reste imprégnée

Des amours mortes depuis longtemps.

 

Les mousses cachent ce vieux cimetière,

La vie est là et vient encore,

Passe pierraille, roses trémières,

Habiller ce temple d'Angkor.

 

Je viendrai ce soir, au couchant,

Guetter leur ombre dans la nuit...

La maison sera comme avant

Le jour où mes amours ont fui.

 

Pierfetz ©

 
Passerose - AFT
©

La maison était belle

Le savez-vous ? pourquoi?

Nous y vivions rebelles,

Ma douce amie et moi !!

P.F.

 

SUITE - MENU POESIES PIERROT - MENU GENERAL