<

 


Tout feu, tout flamme - AFT 96©

TRANSMUTATION PHILOSOPHALE

 

Tout feu, tout flamme,

Volcan de femme ! 

A ton passage, mon paysage
Se liquéfie, se "lave", rougit,
Me roule, me saoule, me déménage.
Tu étincelles toutes mes nuits.
 

Tout feu, tout flamme,

Volcan de femme ! 

Mais si je meurs à ta chaleur,
C'est pour renaître de tes cendres,
Connaître la force de tes ardeurs,
Crier d'Amour pour mieux t'entendre
 

Tout feu , tout flamme,

Volcan de femme !

Tous peuvent croire mon âme perdue,
Mais c'est en toi que je découvre
La joie de ton bain de fondue,
Les trésors secrets de mon "Louvre".

Tout feu, tout flamme

Volcan de femme ! 

Sur tes flancs riches ma vigne pousse
Un vin nouveau grisé de toi,
Raisins d'ivresse, boisson de mousse,
Je me sens au-dessus des lois.
 

Tout feu, tout flamme

Volcan de femme ! 

Tu es l'Enfer, je suis Vulcain.
Tu es le foyer de ma forge,
Ton corps est pour moi massepain,
Ton nid d'amour est rouge-gorge.
 

Tout feu, tout flamme,

Volcan de femme. 

Pierfetz 2002©

 

SUITE - POESIES DE PIERROT - MENU GENERAL