Marcher avec Orion ©

 RECHERCHE NEBULEUSE

 

Parfois l'homme insensé détruit notre planète.
Il a rêvé un jour de maîtriser la nuit...
Sa recherche l'a mené à relever la tête...
A chaque observation la lumière l'éblouit !

 

Depuis longtemps déjà, j'ai laissé aux savants
Le soin d'aller chercher au loin l'explication.
Quand le ciel m'est ouvert, je l'observe souvent,
Sans pouvoir le connaître, suis en admiration.

 

Ecran incomparable à nul autre spectacle,
Le firmament s'agite de ses milliards d'étoiles.
Seul le poète ravi peut goûter ce miracle
Et imaginer tout au-delà de la toile.

 

Comme un aveugle en marche vers ces constellations,
Laissant là l'évidence de nos grands "matériels",
Libéré du pesant de notre condition,
Le poète est vraiment à l'unisson du ciel.

 

Il montre le chemin des valeurs essentielles.
Ses rêves merveilleux passent pour pure folie,
Les gens sérieux s'endorment quand s'allume le ciel.
Le ballet des étoiles fuit l'être qui s'exfolie !

 

C'est peut-être au Très-Haut que l'homme trouvera,
Parmi les poussières d'âmes d'une nébuleuse,
La réponse aux recherches de l'Amour ici-bas,
Le grand secret d'Orion, ses sources lumineuses.

 

Pierfetz © 2004

***

je suis un oiseau de passage, poussière d’étoile,
depuis quelque temps sur notre planète bleue....
Il me faudra bien retourner dans cet univers divin dont je ne connais rien !

Le Monde est beau.... Visionner le superbe diaporama qui nous montre Hubbel!
( Clic sur image ci-dessous; ensuite plein écran avec touche F5 sur votre clavier)

 Pierrot  poussière d'étoile

 

SUITE - MENU POESIES DE PIERROT - MENU GENERAL