Promenade - Littorio-Del-Signore ©

PROMENADE NOCTURNE

 

Bourdon d'hiver,
Cloche de nuit,
Froidure, misère,
Gelée d'ennui.

 

Jour après jour, quand vient la nuit,
Après le devoir,la passion.
Je sors chasser tous mes ennuis
Libéré dans mon évasion.

 

Elle m'embrasse de sa lumière,
M'attire comme un papillon.
Je m'y sens mieux qu'en ma chaumière,
Pour y rencontrer l'illusion.

 

Rêves d'enfant, désirs d'adulte,
J'ai toujours aimé les lumières.
Et je m'y plonge comme au culte,
Qu'elles soient bougies ou réverbères.

 

Quand le ciel de mon coeur est noir,
Avec mon chien je m'y promène.
Je retrouve tous mes espoirs
Et l'angoisse jamais ne me mène.

 

Jeux de lumière
Mangent la nuit,
Chansons de bière
Emoussent l'ennui.

 

Ce plein de lumières sur ma toile,
Avec mes amours, mes Amis,
Ne me masque pas les étoiles
Quand je rentre chez moi la nuit...

Pierfetz © 2003 

**

Le réverbère me fait penser à mon ami:
L'Allumeur de réverbère du Petit Prince,
et ses mille quatre cent quarante couchers de soleil!!!

Un ami  stable !!!

SUITE - MENU POESIES DE PIERROT - MENU GENERAL