.

Nuit étoilée - Van Gogh

 

REVE D'ETE

 

Le rêve d'être aimé comme un Prince charmant
Semble à portée de main en nos jeunes années.
La distance grandit, atteint le firmament,
Le tissu est froissé tout comme peau tannée.

 

Le Prince s'est courbé, mais relève la tête
Pour porter son regard plus loin que l'horizon.
Il retrouve la nuit d'un été tout en fête,
L'artifice aux étoiles, au-delà des saisons.

 

On raconte parfois que les chemins se croisent
Là-haut sans se heurter, en un ordre parfait.
Les gestes et les paroles ont une allure courtoise
Et les terriens eux-mêmes en seraient stupéfaits.

 

En ces lieux où le noir laisse passer la lumière,
Tous les malentendus s'effacent à jamais.
Nous pourrions, à toute heure, réciter la prière
Des amoureux du ciel, comblés dans ce palais.

 

Le voyage des pensées n'est pas imaginaire
Quand la rencontre a lieu en toute liberté.
Au coeur des amours forts de l'interplanétaire,
Les frontières disparaissent dans nos ciels enchantés!

 

C'est dans ces moments-là où tout me semble vide,
Que je perçois là-haut, au fond de l'univers,
L'écho de tes pensées, comme un extralucide,
Ton beau printemps d'amour soufflant sur mon hiver !

 

Pierfetz©

 

 

 

 

SUITE - MENU POESIE - MENU GENERAL