PARCHEMIN

  

C'est une main d'amour

Que j'ai cherchée sans cesse,

Une main de caresse,

Depuis mon premier jour.

  

La main courante des ivresses,

Doux chatouillis entre les corps.

La main donnée et ses promesses,

Branches de vie, branches de mort.

 

Ma nuit intérieure étincelle

De beaux regards souvent croisés,

Ma solitude est moins cruelle

Aux souvenirs de nos baisers.

  

Les blessures du temps

Ont brisé la tendresse.

Où sont mes mains d'enfant

Et tes mains de jeunesse ?

 

Ma vieille plume dans la main,

Je retrace mon long chemin.

Une colombe viendra demain

Sur une feuille de parchemin.

 

Pierfetz - ©

 

 

 

Musique : Souvenir d'un vieillard.

SUITE - MENU POESIE PIERROT - MENU GENERAL 

SUITE - MENU POESIE DE PIERROT - MENU GENERAL