COUP DE FOUDRE

 

Cette page vient après deuils-morts et deuils-vivants,de l'automne.....
Pierrot la dédie à tous les amours enfouis dans nos jardins secrets.


Feux d'Artifice - J.Léonard

 

COUP DE FOUDRE ! 

 

PLAISIR D'AMOUR....

                                                                            ....CHAGRIN D'AMOUR

Et si chaque "coup de foudre" n'était qu'élagages successifs pour nous permettre de nouvelles branches printanières avec un optimisme lucide sans ignorer le  passé qui s'éloigne, au présent, comme une route parcourue dans un rétroviseur...

Sur fond de romance bien connue:
"Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,
chagrin d'amour dure toute la vie",


Votre ami Pierrot a voulu composer cette page destinée à tous ceux qui ont connu le "coup de foudre" et ont souffert d'une séparation ou d'une perte, jamais oubliées, lorsque cette rencontre était plus qu'une simple impulsion, mais une osmose durablement ressentie, loin des caprices  faciles de ceux et celles qui ne font que passer et repasser comme on se paye un tour de manège pour faire monter l'insuline!!! 
Ces dernier(e)s  ne comprendront jamais, pas plus que les couples traditionnels à pensée unique, le choc d'un "coup de foudre" et la nécessité d'équiper nos coeurs, jeunes ou vieux, d'un bon parafoudre ! Je trouve dommage que l'on ait banalisé cela chez les adolescents tout comme chez les couples jamais engagés sur une voie sacrée, dans la même direction ,  avec des projets partagés sur un temps assez long et  qui tiennent la route dans une vie où les remises en cause actuelles sont "monnaie courante"!!! Modes et Marques sont mauvaises conseillères !

*
D'une crevasse abyssale, où nous avons (ou nous aurons) à laisser bien vivante la mélancolie des nuages qui nous cachent des étoiles impossibles à saisir, nous ferons monter, avec le temps, des vapeurs légères de rêves bleus, des senteurs de bulles chargées de multiples couleurs, des relents d'immortalité qui aident à vivre sans rien oublier...

Pierfetz

 


Feux d'Anne - AFT

 

COUP DE FOUDRE

 

Pourquoi vivre sur terre,
Si ce n'est pour Aimer.
Le feu de Jupiter
Brûle les mal-aimés.

 

Les papillons humains,
Assoiffés de lumière,
Cheminent coeur sur la main,
Se brûlent les paupières.

 

Eblouis aujourd'hui,
Déjà blessés demain,
Lumière devenue nuit,
Bonheur vécu, chagrin.

 

Amour aveugle dit-on,
Mais c'est nous qui le sommes.
Nous nous précipitons
Dès que la foudre tonne !

 

Après les pluies et les orages,
L'Amour-soleil est toujours là,
Même caché par nos nuages,
Dans notre monde d'ici-bas.

 

 Amour, divin brûlant en nous,
Reporté sur un être cher,
Il faudrait être vraiment fous...
... Le négliger sur folle enchère.

Pierfetz

 

 

***

 

C'est toujours l'amour qui est blessé,
c'est toujours de l'amour que nous souffrons
même quand nous croyons ne souffrir de rien.
l'Inespérée - Christian Bobin

*

 

J'ai ressenti plusieurs fois dans ma vie une douleur si particulière
en voyant s'éloigner une femme dont la beauté,
la personnalité singulière m'avaient fait un instant chavirer.

Gérard Bessière
(Ancien aumonier national des équipes enseignantes !)

*

Tu sais ce qu'est la mélancolie?
Tu as déjà vu une éclipse?
Eh bien c'est çà: la lune qui glisse devant le coeur,
et le coeur qui ne donne plus sa lumière.

Christian BOBIN
( La folle allure)

*

"Ne brûles pas ce que tu as adoré,
une nouvelle forme d'idolâtrie se cache là.
Tes idoles ne furent pas responsables de ta folie.
Brûle ton adoration!


Gustave Thibon " l'Echelle de Jacob"

 

*

Aimez-vous les uns les autres, dit Dieu.

Point seulement, commente-t-il, pour que l’amour règne entre vous, mais pour que, me connaissant entre vous,
j’aie la possibilité de m’aimer moi-même en vous, qui n’êtes jamais nul autre que moi…

Jean Biès

*

Le rêve est une suite d'instants volubiles qui émaillent une vie...
comme ces vêtements usés qu'on a porté un moment
et dont il faut se séparer à regret
pour se vêtir d'une peau nouvelle à chaque deuil de l'ancienne!
Cette suite de vécus, apparemment envolés,
laisse à jamais sa marque de fabrique au plus intime de chacun.
On se souvient toujours de nos grandes envolées..
le rêve nous conduit plus au loin à chaque fois!

 

Pierfetz

 

***

 

CHAGRIN D'AMOUR...

 

.......Il ne faut jamais oublier que notre imagination ne cesse de fonctionner.
Et souvent d'une manière dangereuse, en idéalisant l'être aimé. D'autres liens, imaginaires ceux-là, se développent. Le temps, qui normalement devrait être un révélateur (on découvre vite, lorsqu'on apprend à connaître quelqu'un, si on l'aime vraiment), devient quelquefois un bâtisseur d'illusions.
Et lorsque ces illusions s'écroulent tout à coup, on a l'impression de perdre toute une partie de sa vie.

Je parlais d'illusions. La plus subtile de ces illusions, c'est de croire aimer quelqu'un, alors qu'en fait, c'est l'amour que l'on aime.
On porte en soi un désir d'aimer (et cela est très naturel et normal), et ce désir se focalise sur une personne que l'on s'imagine aimer, parce qu'elle représente l'amour.
Et lorsque de telles amours (qui, en fait, n'en sont pas vraiment) s'effondrent en poussière, on souffre beaucoup, mais surtout des illusions perdues.

Le signal qui montre clairement qu'il s'agit d'un tel phénomène est facilement discernable.
La souffrance éprouvée, malgré son intensité immédiate, ne dure pas.
Un autre "objet" peut relativement vite remplacer le premier, et dans ce cas, le chagrin d'amour ne dure heureusement pas toute la vie !

"Garde ton cœur plus que toute autre chose,
car de lui viennent les sources de la vie." (
Pr. 4.23)

Un dernier conseil à tous : Équipez vos cœurs d'un bon parafoudre !

 

***

s

Un bac de rattrapage ?........

Quand on n'a pas ce que l'on aime
Faut aimer ce que l'on a...
[ Serge Gainsbourg ]


General  Philo  Suite