REVE ET REALITE

 

 

Petite abeille du printemps,
Quand muguet cloche, temps s'effiloche.
Vole lui encore un moment
Le pollen qui déjà décroche...

 

Le vent du large souffle en rafale.
Martin-chasseur poursuit sa route
Pour y satisfaire sa fringale,
Sans se tromper, sans aucun doute.

 

A voir notre vie loin du rêve,
Permet notre réalité,
Mais les vagues battent la grêve
Et chassent notre liberté.

 

Quête de vie universelle...
Enfermée dans le quotidien,
Nous paraît souvent irréelle
Quand la réalité nous tient.

 

Si tu ne veux pas disparaître,
Comme l'abeille, comme martin,
Oublie l'avoir, rêve un peu l'être,
Tu trouveras de beaux matins.

 

Pierfetz©

p.s. Martin-chasseur est bien un oiseau  des forêts tropicales!

***

L'interlude permet aux rêveurs

De remettre les pieds sur terre

En évitant bien des erreurs...

Viser trop haut, tomber par terre!

* 

 

 
- AMOUR VERMEIL - MENU POESIES