GALAXIE
NGC 4319

 

De nouvelles étoiles,
Des étoiles sans nom,
Numéro sur la toile,
Elles n'ont pas de prénom !

 

Perdue dans l'univers, bien loin de notre terre,
Elle était, elle n'est plus, juste le temps de paraître.
Les hommes l'ont trouvée, mais ne la connaissent guère,
Avant son extinction, ils peuvent disparaître.

 

De nouvelles étoiles,
Parmi tant de millions,
Le rêve hisse la voile
Vers d'autres horizons.

 

On l'avait dit puissant et maître de la terre,
Le monde du petit a pu le rendre fier,
Mais l'homme s'est aperçu qu'il ne connaissait guère
Qu'une infime partie des mondes de l'univers.

 

De nouvelles étoiles,
A des années-lumière.
La distance est un voile,
Aujourd'hui c'est hier.

 

Cela me fait penser à Jacques de Compostelle,
A tous les pèlerins qui font le tour du monde,
Puis s'en reviennent chez eux, tout auprès de leur belle,
Ayant cherché bien loin ce qu'ils ont à la ronde.

 

Mon Amour, mon Étoile...
Je te vois de mes yeux,
Près de moi et sans voile,
Tu restes Mystérieux!

 

Pierfetz © Février 2004

*

Découverte de la galaxie la plus éloignée de la terre à ce jour
2004-02-16 06:56:20
La galaxie NGC 4319, "proche" de la terre, à 80 millions d'années-lumière
La lumière perçue de cette galaxie a été émise alors que cette dernière n'était âgée
que de 750 millions d'années et elle a mis plus de 13 milliards d'années-lumière
à parvenir jusqu'à la Terre, selon les chercheurs.

 
http://perso.wanadoo.fr/lempel/red_shift_NGC_4319.htm

SUITE - MENU POESIES PIERROT - - RETOR "INTIMES CONVICTIONS" DVD