INTIMES CONVICTIONS - RÊVES - REALITES

«À chaque fois que je ferme la porte à la réalité, elle passe par la fenêtre.»
Ashleigh Brilliant
Je ne suis pas un loup solitaire. J'aime le partage dans le cadre d'une communauté ou d'une structure...
Mais le risque demeure que ces institutions deviennent une fin au lieu d'être un service, un moyen, un support, un accompagnement.
Les Religions et les Eglises de pouvoirs ont tendance à s'emparer d'un personnage ou de son message jusqu'à le falsifier
sous le prétexte, souvent fallatieux, d'en faire une cohérence (trompeuse) destinée à augmenter le nombre des fidèles ou des adeptes. -
Pierfetz

S.Dali

Le culte du corps est devenu la priorité matérielle et rentable de notre siècle.
L'être laisse le pas au paraître.
La présentation et le support donnent valeur à la personne, devenue objet.
Les exploitants d'énergies continuent de distribuer des remèdes miracles tous aussi rentables et peu efficaces...
On aimerait nous faire croire que le bonheur est dans ce que nous possédons matériellement!
Le XXIème siècle oublie souvent l'importance
d'un équilibre intérieur nécessaire au parcours quotidien réaliste des uns et des autres!
Cet équilibre ne s'acquiert pas seulement par la Psychanalyse, les Cures de méditation ou les Arts Martiaux, biens nommés.
Sans négliger les divertissements et les fêtes du moment qui apportent le bonheur et la joie de vivre,

Il y a, dans la vie, des portes qui ouvrent sur la rue et le jardin des plaisirs où l'on fait des découvertes magnifiques:
l'Amour, l'Amitié, la Musique, les Arts, la Culture, le Sport*,
les Vagabondages, l'Humanitaire et notre environnement.

Chacun peut développer, dans sa vie, une passion autre ou très différente de ces valeurs.
Les clubs sportifs, par exemple, occupent une place de bon équilibre pour tout être qui s'y consacre.

Tout comme dans la spiritualité, le sport de haut niveau exige un mental où l'esprit maîtrise le corps!!!

LE SPORT !!!

*

Tout ceci constitue, pour beaucoup, l'essentielle et unique recherche du bonheur sur notre belle planète bleue!
La plupart de nos contemporains en sont très satisfaits et à juste titre, sans vivre autrement leur récréation terrestre!

Mais si nous négligeons les valeurs de l'esprit et de l'âme, Je pense que"NOUS Y SOMMES" ....dans le pétrin!!!
voir en page ", Guérison du monde"

Le domaine de la Spiritualité, de la Culture du Beau, du Bien du Bon et des Arts, reste primordial à mon humble avis!!!
Il faut penser, en étudiant ces deux pages, que beaucoup vivent la récréation de leur vie autrement
et sans une spiritualité particulière ou des principes de partage qu'ils jugent inutiles!

Tel est le cas des milieux financiers et de tout ce qui accompagne ces vies consacrées à la rentabilité, au profit particulier et aux loisirs!
Pierfetz

****

COMMUNIQUER ET ECHANGER NOS DIFFERENCES

Poète, attaché au réel, je crois à la primauté de l’imagination et du rêve sur le savoir.
Le savoir de la recherche scientifique est souvent exploité par la rentabilité matérielle qui en oublie le côté humanitaire !
L’intelligence du rêve, alliée à la réalité, est notre force et notre apesanteur.
Le savoir emplit la tête du savant,
mais il ne peut ainsi savoir pourquoi il vit, pourquoi il meurt !
Ces pages ne sont pas un exposé de vérités, mais un bouillon de
réflexions à examiner face à d'autres bonnes façons de penser!

Pierfetz©

"Entre ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis,
Ce que vous avez envie d’entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez…
il y a dix possibilités qu’on ait des difficultés à communiquer.
Mais essayons quand même… "

Extrait de l' Encyclopédie du savoir relatif et absolu. (B.Weber)

***
Mon poème "Communication"
(Page 82 du recueil "La Clef des Songes)

*

Les grandes découvertes scientifiques ne font pas toujours avancer la communication et l'environnement!!!
Les textes sournoisement distillés engendrent les pires révoltes enchainées dans la Médisance et la Calomnie.

Une rumeur fallacieuse qui se répand dans le public, comme la mèche allumée qui court vers l'explosion, peut engendrer un fanatisme dangereux!
C'est la raison pour laquelle je me méfie d'internet et surtout des reseaux sociaux qui comportent parfois le meilleur et le pire.
Certains "ados", en recherche de leur équilibre mental, ont subi la triste expérience d'un certainn acharnement même verbal!
L'information flirte souvent avec les pires rumeurs et les rumeurs vont bon train.
La communication abuse souvent de ces ragots qui mènent souvent l'opinion.

la communication bien utilisée peut aussi empècher les conflits
Mon Poème "La Communication"(page 82 de mon recueil ou page de poésie-clic)


Avec qui êtes-vous en couple???
Quand vous rendez visite à quelqu'un...
Quand vous étes de sortie en copains...
Quand vous partagez un repas....
Avec des addictions au portable, autour de vous
qui sont en couple avec des ailleurs?


Dedans comme dehors, les communications mobiles accaparent les utilisateurs...AILLEURS...
Au total que de "moi"sans consistence pour un commentaire intéressant!!!La convivialité est alors victime de l'impolitesse même vis à vis du voisin.
Le grand problème de notre communication contemporaine est d'oublier le voisin ou de rêver au lointain sans véritable approche.
Le virtuel exploité à outrance,
dans l'utopie, sépare et divise au lieu de rapprocher vraiment!!!

*

A propos du portable...

Un puits de références bibliques originales pour les croyants, fans d'informatique.

VIDEO "BIBLE ET TELEPHONE PORTABLE"

***

La Vie ? Qu'en pense le poète?

*

"La pensée est le labeur de l'intelligence, la rêverie en est la volupté."
Victor Hugo.

LE POETE ( clic)
Ode, poète du Québec,lauréate internationale S.P.F.2010,
a bien ?défini, par la parole et le texte, le Pierrot de la "Clef des Songes".

(4ème page de couverture)

Le poète n'a pas d'âge...Il garde longtemps la faculté d'être jeune jusqu'à en mourir.
On ne peut aller droit devant en regardant trop dans le rétroviseur du passé.
Les projets ne tiennent pas sans concertations préalables,
quand les manques ou les fuites favorisent la méfiance et la désillusion.
Une pirouette sur soi-même peut éviter les questions embarassantes ou sans réponse.
Au soir d'une vie qui s'éloigne, il ne me faut pas occulter le passé dans ce qu'il a de meilleur.
La résilience est l'aptitude à se construire et à vivre de manière satisfaisante,
en dépit des circonstances parfois dramatiques. Ne pas gommer ce qu'on a adoré,
brûler seulement l'adoration. les déceptions viennent du trop d'illusions!!!

Pierfetz©

La VIE est une suite de rebonds, de pirouettes ! P.F.

Ma poésie " PIROUETTE" (Clic)

*Amiour: une idée poétique de Pierrot, inspirée d’un patronyme rare.
L'amour passion est fragile.
L'amitié vraie est une complicité à long terme.
Quand l'un et l'autre se rencontrent, on peut parler d'Amiour!
Cette complicité se concrétise souvent à l'Automne flamboyant...
Elle permet aux plus vieux couples un renouveau parfois étonnant !

AMIOUR
Mon poème(clic)

****

Excusez-moi d'être le mouton noir et de ne pas toujours suivre les bergers et leur savoir!
Pierfetz

Avoir une position « déviante », c'est toujours prendre le risque d'apparaître comme un traître,
et non comme un personne ouverte, capable de penser indépendamment des regards excommunicateurs.
On n'est jamais 100°/° d'un coté ou de l'autre, en politique comme en philosophie ou croyance,
mais il faut bien construire une socièté cohérente sans trop déstabiliser les indécis ou tuer les excessifs!
On a fini par me trouver "Electron libre". Ce qui me convient mieux encore avec l'âge!
j'ai appris à
me libérer des obligations de convenance et parfois parler à contre-courant
sans pour cela devenir contestataire par principe, révolté destructeur ou terroriste!!!

"Excusez-moi...Excusez-moi..."

PIERROT "ELECTRON LIBRE" et parfois mouton noir...

" Je ne me donne pas le droit d'imposer mes idées... J'étends par terre des tapis...
Libre aux visiteurs de s'y asseoir, de marcher dessus, ou de passer à côté!"
L’important est d’Aimer, au grand large au-delà des flux et des reflux!
Nous n’avons rien d’autre mieux à faire que d’Aimer sur cette terre"

(Page 4 de mon recueil "La Clef des Songes")

***

Arrivé au grand âge, il est plus facile de ne pas s'excuser car on n'a plus rien à perdre!!!

Je dois être moi-même, et non pas ce que la société voudrait que je sois.

Pierfetz ©

(Envois de ma fille Sonia Duclot)

Pour une biographie plus recherchée, consulter le bas de ma page "QUI SUIS-JE?

 


4 TEXTES IMPORTANTS

(Socle de mes pensées éditées ou présentes au Chapitre V de ce DVD)

1

L'ÂME DU MONDE


Un groupe d'arborigènes australiens s'avançait un jour dans un paysage aride en compagnie d'un éthnologue...
Celui-ci remarqua qu'ils s'arrêtaient de temps en temps et plus ou moins longtemps. L'éthnologue en demanda les raisons...
"C'est très simple répondirent-ils, nous attendons nos âmes..." Celles-ci s'arrêtaient en chemin pour regarder, sentir, écouter quelquechose qui échappait au corps.
Il fallait les attendre pour écouter :" L'Âme du monde"
(Extrait d'un recueil de Frédéric Lenoir).
"L'essentiel est invisible pour les yeux"
aurait dit le Petit Prince.
Savons-nous attendre notre âme, nous ressourcer à notre vie intérieure, ne serait-ce que quelques instants, chaque jour, pour nous émerveiller et Vivre.
Savoir arrêter notre course de temps à autre sans passer trop vite à côté du Beau, du Bon, du Bien...


2

L'ÊTRE
.
Pierrot pense aussi à une vieille légende des hommes qui se prenaient pour des dieux.
(C’est toujours d’actualité!) Brahma décida de leur cacher un pouvoir divin et amoureux qui leur tournait la tête.
Il cacha ce trésor dans un endroit où ils leur serait impossible de le retrouver avec facilité:
«Au plus profond d’eux-mêmes».
Depuis ce temps-là, conclut la légende, l'homme a fait le tour de la terre.
Il a exploré, escaladé, plongé, creusé, à la recherche de quelque chose qui se trouve en lui.
« Le Royaume des cieux est au-dedans de vous » (Luc 17,21).

Un "Psy" aurait dit à une de ses patientes: <La réponse est en vous>
Mon amie a retrouvé ainsi son équilibre intérieur!

Perdu dans ton néant,
Parcourant la nature,
Croyant ou incroyant,
Tu m'as partout cherché,
Divine créature...
En toi "JE SUIS" caché !
Pierfetz


3
Recherche de la lumière


"L'intelligence, dans la nature, ce n'était qu'une pauvre petite lueur qui devait nous guider dans l'accomplissement des actes quotidiens.
Nous lui avons donné, peu à peu, trop d'importance.
Et nous sommes comme serait un homme qui porte une lampe dans un souterrain à la recherche d'un trésor.
Soudain, la lampe fume, ou flamboie, ou ronfle, ou crépite. Alors, il s'arrête, il s'assied par terre, il fait monter ou descendre la mèche, il règle des éclairages.
Et ce travail l'intéresse tant qu'il a oublié le trésor, qu'il finit par croire que le bonheur c'est de perfectionner une lampe et de faire danser des ombres sur un mur.
Et il se contente de ces pauvres joies de lampiste, jusqu'au jour où il voit soudain que sa vie s'est passée à ce jeu puéril...
Trop tard ! La mort déjà le tient à la gorge.
L'intelligence, c'est la lampe. Le trésor, ce sont les joies de la vie.
(Marcel Pagnol)

***

4


Quête de la pureté?

La sainteté m'a longtemps intéressé jusqu'à ce que je trouve mieux qu'elle!!! La vie de chaque jour, ravaudée par endroits,
comme un drap de coton qui a beaucoup vieilli, avec des initiales brodées de rouge...
La lumière est le mot le plus beau que je connaisse avec le mot neige...à l'entendre, à le lire, à l'écrire, je me sens en paix.
Même l'aveugle peut voir la lumière.Il suffit que quelqu'un de bon lui parle. Le fin fond de la lumière c'est la bonté...
Le paradis, c'est le réel, ce qui se passe au présent, où çà se passe, au moment où çà se passe.
C'est d'être présent chaque jour de sa vie avec les rencontres qu'on peut faire...
C'est le réel, la chose que la plupart du temps on cherche à fuir...la vie quotidienne non protégée, sans puissance.
C'est la douceur et l'étonnement de vivre une vie dont on ne comprend pas le sens, mais qui a un sens..
C'est "le jour après jour"....Figurez-vous qu'on y est!!! ...
( Christian Bobin ).

Luc 4, 14-21

***

L'ETRE ET LE PARAÎTRE

" LE MOI et SON MYSTERE"
Ce texte personnel est un complément du texte ci-dessus N°2 ( La vieille légende de Brahma )

Le "MOI" est ce qui se cache ou ce qui se manifeste?

A notre époque très médiatisée, on serait tenté de penser et de vivre avec "le paraître"qui se manifeste sans modération....c'est l'erreur de nos contemporains.
C'est aussi la volonté des médias qui nous formatent et nous bousculent avec la publicité, la mode, l'emprise sur les consciences pour exploiter le côté commercial, financier, politique ou même personnel des plus fragiles vite convertis à toute forme de pensée extrême. Les plus jeunes, tout comme les personnes en recherches ou en position d'échecs sont les plus exposées, èblouies ou trop vite convaincues et aveuglées par ces présentations d'engagement qu'ils croient vrais et justes, dans les milieux destructeurs où la violence fait figure de vérité!
La radicalisation fait alors son travail dans les esprits fragiles et justifie tous les comportements les plus vils.

***

On pourrait tracer trois cercles pour situer le "moi" qui se cache et le "moi "qui se manifeste.

I - Un grand cercle extérieur, celui de la façade et du "PARAÎTRE". Celui qui correspond bien à notre vie médiatique contemporaine. Nous sommes sollicités par la mode, la publicité, les médias qui arrivent à nous mettre en tête la dernière trouvaille commerciale qu'il faut posséder pour être dans le vent et finalement comme les autres!!!
( Vêtements, alimentation,transports, sports, etc.....). Beaucoup de nos contemporains ne considèrent que ce cercle!!! Ils restent en surface et sans profondeur.
Ils sont souvent fragiles et ouverts aux idées sectaires ou commerciales et publicitaires qui ne montrent que leurs masques trompeurs !

II - Un cercle intermédiaire qu'on peut appeler "LA CARAPACE". C'est un peu le rempart de notre chateau fort ( notre moi intérieur!).
Il permet de faire face à toutes les attaques du monde extérieur. Le danger est l'égocentrisme qui est le repliement sur soi. Il ne permet pas l'épanouissement du "MOI".
Tout être humain s'améliore au contact de l'expérience des autres .Les carapaces empêchent la communication et les rencontres.
Il arrive même que les individus meurent sans avoir traversé leur carapace pour découvrir tous les trésors de leur "Moi"

III - Le cercle central qui est "L'ÊTRE" même, la caverne d'Ali-Baba que nous avons tous, même les plus démunis en apparence...
On peut parler d’ÂME pour les croyants, de personnalité pour les agnostiques, mais !
Tous ceux qui ont découvert, une vie durant, leur trésor intérieur, pourront connaître leur vraie capacité, sans illusions ou démesures. Pourquoi pas leur Âme!!!
Ils pourront profiter au mieux des vraies richesses de "L'ÊTRE" bien supérieur à l'Avoir tant convoité présentement et sans apport de bonheur durable!

On peut aussi ajouter que dans le "MOI" de l'être,
l'IMAGINATION est plus importante que le savoir (A.Einstein)...
Ce sont là les pièces d'or de l'Amour dans la caverne d'Ali-Baba !!!

Pierfetz ©

Essais imaginaire d'une vie vécue Corps et Âme
*Suspens en fin de vie

LE PLAISIR EST EXTERNE.
LA JOIE EST INTERNE
Il est bon de passer du Paraître à l'Être.

Certains naissent et vivent sans jamais s'éveiller.

Le Corps est le support de la pensée.
L'Esprit est la pensée.
L'Ame est la façon de penser.
La vie suit ce chemin selon les priorités de chacun. Certains suivent les étapes, d'autres les brûlent ou les maltraitent...
Beaucoup se contenteront d'un trajet sans histoires et sans surprises! Sans vraiment y croire...


I- PRINTEMPS
Le Corps se fortifie et exulte
.

Lorsque l'enfant paraît, la priorité est de tout mettre en place pour qu'il arrive physiquement à reçevoir la Pensée.
Petit à petit l'enfant s'éveille pour parvenir aux joies de l'adolescence. Pendant cette période, le physique et le matériel ont la priorité.
Il est stupide de contester cette découverte des joies et des plaisirs de la vie de notre corps s'ils peuvent favoriser la suite...
Le corps peut être un bon support de l'âme et de son développement personnel dans tous les exercices de la joie de vivre.
On ne devrait pas en condamner les usages festifs, mais signaler les dangers de l'excessif quand il empêche l'épanouissement de l'être...
Grands et petits enfants recherchent avec bonheur le divertissement et l'amusement...
Tout est permis si l'on maîtrise ses désirs et ses pulsions selon le "caractère" et la force de chacun. Cela s'apprend...

Le contact avec les autres
peut être bénéfique ou maléfique, selon les fréquentations rencontrées.
L'enfant et l'adolescent sont encore démunis
face à ce que les adultes, souvent manipulateurs, pensent leur transmettre
La pratique du bénévolat, du sport, du jeu intelligent ou d'une activité primaire procure un développement de soi et
une expérience plus enrichissante que le repliement sur soi.
Faut-il pour cela partager pleinement toutes les expériences et connaissances des adulte avec les jeunes,
sans risquer de jouer aux apprentis sorciers? La règle reste toujours le respect des personnes avec lesquelles on partage!

Il y a, dans la vie, des portes qui ouvrent sur la déchetterie... ou mieux, sur le jardin des plaisirs où l'on fait des découvertes magnifiques:
l'Amour, l'Amitié, la Musique, les Arts, la Culture, les arts de la table, le Sport, les Voyages, l'Humanitaire, le service des autres etc...


II- ETE

L'Esprit se développe pour dépasser le stade végétal et animal.

Le domaine des sensations instinctives et amoureuses prend un certain caractère plus ou moins réfléchi et enthousiaste.
Le passionnel ne devrait pas prendre le pas sur la passion qui peut doper un certain art de vivre en contrôlant les excès.
Sous un faux manteau de liberté, l'adolescent et même l'adulte immature sont souvent prisonniers de leur environnement mondain ou vulgaire.
La maturité se construit avec la mise en place de projets d'adultes à réaliser.
Ces projets ne doivent pas emprisonner leurs auteurs. L'ivresse incontrôlée se paye à la sortie du bar ou du casino!
La réalisation prend beaucoup de temps selon l'environnement amical, familial, social, matériel et les imprévus d'une vie.*
La rentabilité immédiate commerci
ale ou radicale consacrent souvent tout à l'idéologie du puissant "Paraître".
L'argent et la réussite sociale accaparent alors une majeure partie du temps.
La mode et les jeux n'incitent pas à l'introspection!
A l'âge adulte, accaparé par les nécessités de la vie matérielle et familiale, on devient souvent matérialiste et pragmatique.

On s'aperçoit petit à petit que tout ce remue-ménage bien humain ne masque plus d'autres désirs insatisfaits.
Le plaisir est extérieur et momentané. La JOIE est intérieure, plus profonde, plus durable!


III- AUTOMNE
L'Ame commence à émerger de tout ce qui l'encombre pour grandir.

L'automne de la réflexion et de la méditation est le printemps de l'Hiver

Les préoccupations matérielles entravent moins cette découverte de l'âme:

L'environnement matériel du bonheur de vivre pleinement l'a emporté souvent sur la gratuité de la culture, de l'art, du sacré.
On commence à réfléchir sur les semences qu'on a laissé dans le sillon de notre route

Tout cela demande un entrainement dans une perception plus approfondie des mystères de la vie et une introspection développée,
sans rapport avec la seule rentabilité financière de ceux et celles qui ont négligé ou occulté cette Âme avec laquelle ils n'ont pas vibré.

Chacun doit se reconstruire sans cesse pour s'envoler en évacuant les "tours de lancement" de notre fusée!
J'aime bien l'image que Th. de Chardin donne de l'évolution de l'humanité...
" Mouvement montant , repassant sans cesse aux mêmes points, tout en ayant pris de la hauteur à chaque fois.
Il y a du neuf mais en quantité minime... c'est ce neuf que nous voulons voir en oubliant tout le reste".

IV- HIVER
Le corps, le support, le paraître s'amenuisent peu à peu ...c'est la fin du parcours.

L'arrêt des activités matérielles, parfois en surconsommation, provoque souvent un vide déstabilisant.

On peut très bien vivre heureux avec le support d'un corps bien entretenu et le confort matériel...

Tout ceci constitue, pour beaucoup, l'essentielle et unique recherche du bonheur sur notre belle planète bleue!
La plupart de nos contemporains en sont très satisfaits sans vivre autrement leur récréation terrestre!

Si l'on n'a pas développé ce que l'âme apporte à notre vie intérieure, si on a occulté ce trésor caché en nous,
si on a passé sa vie en misant tout sur le support, le paraître, l'argent et le sexe, l'avoir et le pouvoir,
la fin de vie survient sans que l'âme ne se soit jamais vraiment exprimée.
N'a-t-on pas raté la cible?
Relire, ci-dessus, le texte 3 de Marcel pagnol (ci-dessus)

Pierfetz ©


Quel choix à faire pour donner sens à notre vie
sans se faire trop d'illusions?
Il nous reste le "PRESENT", et la vidéo qui suit résume bien le problème

VIDEO FASCINATION DU PRESENT
(Diaporama et à partir du début)

***

Restent des questions sans vraie réponse!!!



Pourquoi certains ratent la cible?
Pourquoi certains la dédaignent?
Pourquoi d'autres semblent en être incapables?*
Suspens et problèmes en fin de vie: Incertitudes de santé mentale, souffrances qui emprisonnent l'expression de l'âme.
Pourquoi cette soif d'entreprendre ou cet immobilisme "végétal
"ou encore ce retour à l'état animal?
Pourquoi ces handicaps chez les uns et pas chez les autres?
Je n'ai pas l'orgueilleuse prétention de répondre longuement à toutes ces questions
"Il faut apprendre à vivre avec des questions sans réponse".
Je me sens plus fort avec une vie intérieure qu'avec un extérieur de créations matérielles!
Le Paraître me paraît secondaire tout autant que l'avoir amassé, mais à quitter!!!
Mon poème "Pourquoi"
(Clic sur image ci-dessus)

Seule ma confiance de croyant me permet de poursuivre
ma route:
SAVOIR, LA NUIT, ATTENDRE L'AURORE.
P.F.

***

Perfection animale - Imperfection humaine!

Avant d'aller plus loin, on peut émettre l'hypothèse que les humains, supérieurs dans le monde de la création,
sont imparfaits avec la perspective de s'élever au-dessus du monde animal.
Ce monde animal est parfait dans ses instincts et son mode de vie dans la race où il évolue avec ses critères propres.
(même le coucou qui est un prédateur par nature et trompe naturellement se victimes!)
L'humain imparfait garde la possibilité d'évoluer et de se perfectionner ( ou l'inverse!!!).On peut parler de libre-arbitre.
Beaucoup restent andormis et meurent sans être "éveillés"C'est leur façon de trouver le bonheur.
D'autres se sont cantonnés dans un univers sauvage où ils ont laissé libre cours à leur instincts bestiaux!
Les philosophies asiatiques développent bien cette évolution possible et nul ne peut dire pourquoi l'âme de certains
reste enfermée dans des corps qui n'ont pas découvert leur caverne d'Ali-Baba dont je parle dans le texte la page précédente:
"L'ÊTRE ET LE PARAÎTRE"

***

REENCHANTER LA SCIENCE

LES HOMMES ONT PERDU LA MAÎTRISE DE CE QUE LEUR CERVEAU POUVAIT IMMAGINER

La Science n’explique pas tout. L’AMOUR nous dynamise quand notre vie intérieure est habitée par une divine présence.
A propos de transcendance, mon cerveau en bon fonctionnement... ne peut réfuter la notion de spiritualité.
Il y a souvent un moment où on recherche, vers le haut, une petite réponse à ses interrogations ou son ignorance,
si toutefois on n'a pas occulté cette recherche, en bloc et de façon systématique, par un postulat d'incroyance!

Le recours à la seule force et au seul savoir humain est-il envisageable en toute hypothèse???
L'humain imparfait m'étonne quand il se croit capable de tout créer sans envisager un instant cette force supérieure qu'il ne reconnait pas.
L'humain n'est pas seulement un être gouverné par ses instincts ou les robots qu'il invente...
Cette "savante" certitude pose problème chez tous ceux et celles qui ne croient que ce qu'ils voient ou pensent trouver une seule solution scientifique!


***
Les dogmes de la science remis en cause par un grand scientifique

A sa parution dans les pays anglo-saxons en 2012, le nouveau livre de Rupert Sheldrake a fait l'effet d'une véritable bombe !

L'auteur y proclame que les « vérités objectives » sur lesquelles s'appuie la science moderne reposent in fine sur des actes de foi, érigés en dogmes irréfutables :
la réalité ne peut être que matérielle ou physique ;
Le monde est une machine composée de matière morte ; la conscience n'est qu'une activité physique du cerveau ; le libre arbitre est une illusion ;
Dieu n'est qu'un concept fabriqué par notre cerveau...
Sheldrake examine l'un après l'autre ces dogmes pour les remettre en question, démontrant brillamment que la science, libérée de ce carcan,
serait plus libre, plus intéressante, et peut-être plus amusante!!!

La science seule peut-elle apporter une réponse pour tous? Elle reste encore, plus que jamais, l'apannage des élites et des gros exploitants!
La grande majorité des terriens n'avance pas dans sa recherche du bonheur dans le seul domaine des sciences.

LES HOMMES ONT PERDU LA MAÎTRISE DE CE QUE LEUR CERVEAU POUVAIT IMMAGINER


*

On nous annonce que la science va résoudre tous nos problèmes et nous rendre même immortels!
Est-ce vraiment souhaitable? Tout renouveau ne peut se faire avec les mêmes!!!
Les clônes et les robots n'auront pas d'âme pour apporter le bonheur que nous recherchons.


Le Ravi éphémère
dans un cosmos infini.
Pierfetz

***

LES CERTITUDES
"NEC PLUS, NEC MINUS"
(François de Sales)

Ne ratez pas la vidéo ci-dessous!!!!!!

Croyant par intime conviction instinctive,
Je pratique dans mes recherches un scepticisme de méthode
et je cultive, ensemble, rêve et réalité dans mon jardin secret .
Ma prière est plus " Merci" que demande.


Les certitudes Philosophiques, Scientifiques, Spirituelles ne permettent pas vaiment une avancée
dans la recherche d'une intime conviction, dans l'escalade d'une vie intérieure.

LA CROYANCE NE SUPPORTE PAS LA CRITIQUE,
ALORS QUE LA FOI NE PEUT QUE LA DESIRER.

(Maurice Bellet)

Il y a toujours un certain formatage dans l'éducation, l'enseignement, l'annonce d'un message
où les traditions et les coutumes des sociétés qui gèrent les civilisations et les pays du monde.
Le danger reste de laisser, entre les mains de certains "chefs" croyants ou non, le droit d'affirmer des vérités,

sans admettre la moindre interrogation face aux règles, aux postulats, aux dogmes, aux lois des "savants" d'un moment.
Ces"savants" ont mis en place des certitudes scientifiques , philosophiques, sociologiques, doctrinaires !
Les certitudes ont engendré des discordes, des conflits et des erreurs sans retour possible.

Les guerres ont souvent pris le relais!

*
Les intimes convictions ont été à l'origine des progrès de notre humanité.
"L'imagination est plus importante que le savoir" écrivait Einstein.
Je préfère le questionnement aux réponses irréfutables !
Les préceptes, les théorèmes, les dogmes, les règles ne sont que des balises pour éviter les navigations dispersées.
Ces phares ne doivent pas éblouir ou aveugler les personnes en recherche...
Nous ne sommes pas un troupeau de moutons à tondre !

*

<Notre société est à la recherche du confort et de la tranquillité et préfère des réponses avec nos seules connaissances.
L' agnosticisme au sens étymologique du terme rejoint celui qui n'a pas la connaissance et reste en recherche.
Ce cheminement en équilibre instable est inhérent à la condition humaine telle que la définit André Malraux.
Le paradoxe évangélique est ainsi occulté en partie ou totalement par tous ceux et celles qui évitent le risque de la Vie!>
.
C'est la recherche incessante d'un mode de vie qui nous élève et nous évite la recherche des vieilles fomules qui nous vieillissent.

Pierfetz ©


LA BIENVEILLANCE
(Vidéo de Lytta Basset, théologienne. A voir sur internet avec d'autres vidéos que je
cautionne volontiers...)
(Clic sur titre)
*

CONSTAT

On pourrait penser que notre planète a évolué rapidement vers un progrès plus humain, mais aussi plus réfléchi et spirituel.
La prospérité et la réussite matérielle ne sont plus toujours considérées partout comme un gage de bénédiction divine !
Hélas, nous sommes encore proches des amis de Job…On considère souvent la réussite, surtout financière, comme une bénidiction divine!

De nos jours, certains Gouvernants civils ou Religieux véhiculent encore cette image de prospérité issue du divin pour en tirer profits ou parts de marché !
Le riche reste encore "béni des dieux". Jésus-Christ a pourtant prononcé des paroles terribles contre les gens fortunés et les riches pouvoirs en première place au temple de Jérusalem.
Le spectre des guérillas et des lendemains incertains exploite toujours la souffrance dans notre monde dit « civilisé » . Les puissants font souffrir les plus faibles en premier lieu.
On sait tous combien les hommes de pouvoir gardent un « Gott mit uns » à la ceinture de leurs soldats.

La crainte du jugement dernier, de la colère divine, l’enfer, sont encore mis en avant pour asseoir davantage
les pouvoirs des milieux sectaires, intégristes, traditionnels et conservateurs de nos institutions.
La peur, la punition des fautes et la crainte de Dieu sont leur arme la plus efficace.
On a parfois l’impression que le message d’Amour et de Pardon, apporté par Jésus, est occulté par l’obéissance inconditionnelle aux pouvoirs en place…
La Lettre passe encore avant l’Esprit = Raison d’Etat = Raison d’Eglise.
Quand il est question de guerres et de conflits, c'est souvent au nom d'un dieu vengeur que l'homme se justifie!
La culpabilité est toujours exploitée pour asservir les êtres fragiles ou en recherche et les maintenir facilement en condition de soumission et de repentance.
Certaines communautés plus ou moins sectaires dirigent ainsi plus facilement leurs fidèles!
On voit encore, de nos jours, les ravages du formatage et du négativisme.
Et pourtant, nos souffrances et nos douleurs ne sont pas toujours la conséquence de nos fautes…

*
Actuellement , beaucoup perdent, peu à peu, faute de temps, le sens du sacré, de l’art et de la culture.
BEAU - BON- BIEN
Cette négligence peut faire terriblement défaut à la retraite et plus encore en fin de parcours. Beaucoup," non éveillés", l’ignoreront à vie… Dommage !

Quand le paraître décline avec le temps...tout s'en va dans un vide d'inculture, un manque antérieur d'accès à la pensée, la méditation, l'imagination, le rêve.
Quelle fin de vie ? Quand elle a été menée par les seules occupations matérielles et financières...et ce qu'il en reste!


L'abandon des pratiques, des coutumes et des lois peut favoriser, pour certains, un enrichissement personnel, isolé et solitaire,
mais il enlève cette précieuse et enrichissante "prise de terre" au contact des autres et favorise parfois le repli sectaire.
On se croit libre et éclairé... erreur entretenue par une contestation sans foi ni loi qui donne une fausse illusion de liberté!
Souvent ce n'est pas l'abandon qui est en cause, mais plutôt le refus ou le manque d'engagement...
On joue une carte: l'Excuse ( comme au poker!).

Et pourtant, l'humain devient mature au contact de l'humanité des autres!

Pierfetz ©

LE BEAU - LE BON - LE BIEN

je peux dialoguer avec cette humanité des autres;" Être dans ce monde sans être de ce monde".
Je prends mes distances avec ceux qui manipulent les esprits en les coupant de ce monde.

je crains les dangereuses dérives sectaires intégristes qui excluent notre environnement!

( On parle de sectes, de chapelles, de partis ou de philosophies extrêmes, sans oublier les nihilistes ou les anarchistes
qui construisent peu après avoir détruit beaucoup. C'est plus facile que d'être en recherche !!!
)

Aucune civilisation ni religion qui exploite ou impose les différences de condition, de grade, de sexes ou de race ne peut prétendre détenir la Vérité Divine.
Toutes et tous sont, pour moi, des créatures divines, un Pixel de l'Image du Divin.

C'est une intime conviction personnelle, reconnue par beaucoup, mais souvent exploitée par les Grands Maîtres-Chanteurs,les hommes de pouvoir...
C'est une façon de s'en tenir au paraître, à l'enveloppe. L'Âme est, pour moi, un trésor intérieur de même origine divine pour tous les êtres créés. ( Légende de Brahma et aussi texte ci-dessous)

****

LES INSTITUTIONS

Voir ma page "La guérison du monde"

Si l'on veut éviter les conflits et les guerres, il est temps de séparer
les Pouvoirs Religieux et Spirituels
des Pouvoirs Institutionnels et Temporels.
Ce qui n'empêche pas la concertation prudente, en tenant compte des expériences antérieures qui ont semé la zizanie!!

C'est la raison pour laquelle je n'ai pas, personnellement, une dévotion particulière
pour toute comunauté accordant une très grande priorité aux manifestations des pouvoirs,
aux cérémonies, aux rituels établis: un fondamentalisme de "paraître" qui prétend détenir la Vérité, toute la Vérité ...
Ce carcan fait passer , en quelque sorte, la Lettre avant l'Esprit,
La seule "Récitation" de Textes inamovibles" pour les échanges humains et divins!
Le formatage des écoles de dérives attire dangereusement nos jeunes paumés en recherche de bonheur et d'amour!
La Radicalisation prend souvent en otage les jeunes en recherche, fragiles, révoltés, bien décidés à accomplir ce qu'ils pensent être des exploits.
La marche arrière, dans ces moments là, est un suicide, une condamnation à mort ou un retour couvert de cicatrices.


Pierfetz©

LES DOCTRINAIRES MENENT TOUJOURS AUX DEVIANCES ET AU SECTARISME.

Le formatage radical mène toujours à des conflits parfois meurtriers.

On a toujours mis en place des tabous sur les symboles et les mots eux-mêmes:
Le mot "sacré" est regardé avec méfiance à cause des superstitions qu'il génére chez les croyants et les incroyants!
Le mot "secte" a perdu son sens premi
er "d'école philosophique", de petit groupe idéologique, pour devenir un repère secret et parfois dangereux.
Mais toute cellule n'est-elle pas secte sans forcément y accoler un sens religieux, quelle soit sociale, familiale, amicale ou autre.
Il suffit seulement que chaque ensemble se coupe des autres et garde tout à son seul profit et selon son seul jugement!
Le mot "race" est devenu synonyme de ségrégation, d'apartheid, de racisme, de genre etc ...
(Dommage, j'aime bien les métisses!!!).
Le mélange des civilisations et des modes de vie apporte toujours un développement positif si le partage est dans l'ouverture , l'intégration.
Savoir vivre avec les autres, sans pour cela perdre son identité particulière, sa personnalité, son caractère.
Les écoles de méditation ou d'arts martiaux sont d'excellents exercices de maîtrise et de découverte du "MOI" qui porte l'ÊTRE.
Par exemple, le tantrisme est , en dehors des fantasmes occidentaux, une démarches philosophique destinée à mieux se connaître et donner plus de sens à notre expérience!
Les religions monothéistes ont négligé cette démarche en y attachant une importance démesurée et parfois extrême aux relations corporelles....

***

LES POUVOIRS TEMPORELS ET SPIRITUELS NE DOIVENT PAS S'EMPARER L'UN DE L'AUTRE

VIDEO "LAICITE"
(Clic vidéo sur titre et mettre plein écran)

Je suis pour une laïcité des institutions, mais pas pour la stigmatisation des croyants.
J'aime les laïcs, pas les laïcards; les rénovateurs, pas les anarchistes!


A propos de certitudes et d'intimes convictions, je partage le point de vue de mon ami Frédéric Lenoir.
J'essaye de ne pas être un laïcard obsessionnel ni un mystique illuminé et sectaire!
Pierfetz©

***

LA RELIGION

 

Jésus-Christ a mis en garde ses fidèles contre tous les responsables qui disent et ne font pas! (Mat 23,1-12).
j'ai donné une priorité au Message Evangélique
parce que je l'ai étudié davantage et que, hors dogmes, je le trouve digne d'intérêt depuis vingt siècles.
Que mes références spirituelles ne vous fassent pas fuir par principe sous le prétexte que les religions se les sont appropriées de façons différentes.
Chacun peut s'épanouir à d'autres sources plus à la mode selon les temps, les lieux de pratiques et les morales sociales qui s'en sont inspirées!
"On ne peut contraindre les autres à passer un pont qui mène sur une autre rive qui ne les tente pas ou qu'ils récusent"

Dans tout le Premier Testament, Dieu nous enseigne qu’Il est inconnaissable, « tout autre » et que nos tentatives pour Le définir sont vaines :
impossible de l’enfermer dans des mots, des formules, des cérémonies, pas plus que dans des temples, ou des « hauts lieux ».
Mais l’homme ne peut se retenir de convoquer le Seigneur par des liturgies bien réglées, des clergés spécialisés, des offrandes cataloguées…
les institutions religieuses ne cessent de transformer le culte en gestes répertoriés, obligatoires, démonstratifs.

LA RELIGION DEVRAIT ÊTRE UN SOCLE POUR BATIR MIEUX SANS EMPRISONNER LES CONSCIENCES!

Il me vient à l'esprit cette réflexion du Père Yves Burdelot, chargé de recherches dans le domaine des nouvelles expressions de la foi.
J'ai eu la bonne occasion de discuter personnellement avec lui au cours d'un repas convivial.

Je partage cette réfléxion sans pour cela désespérer des avancées de toutes les religions .
J'ai beaucoup de mal à m'acclimater à ces ailleurs où on ne reconnaît guère le Message Evangélique dans sa pureté originelle!

<Au fil des années et des choix qui se sont imposés à moi, j'ai perçu, de plus en plus intensément,
la distance croissante entre les façons de faire et de dire de mon Eglise et les gens que je fréquentais.
Je l'ai vécu avec l'impression de voir deux continents s'éloigner l'un de l'autre.
Et j'allais, immigrant de ce nouveau monde.
On avance ainsi , porté par ses engagements, par l'étude de ce débat, par partage de la vie aussi.
On fait sa route par de longs détours ou des chemins de traverse.
Et un jour, on se découvre émigré. Heureux de l'être ( ...) J'apprends à penser et à croire dans une langue nouvelle ( ...)>
Devenir Humain - Y.Burdelot.
(Ed: Le Cerf 2003).

J'apprends à penser et à croire dans une langue nouvelle,
quitte à me retrouver parfois isolé de ceux qui 'savent' tout ou n'y comprennent rien!
Il est plus facile de suivre les mouvements de mode, mais ainsi on perd beaucoup de "soi"
en oubliant ses sources et les témoignages des autres!
Pierrot-Arlequin

Arlequin égaré.
(Mon poème page 92
du recueil "La Clef des Songes)

***

Et les croyances arrivent si on ne les a pas perdues en chemin.
Je pense au courant spirituel du New Age où Jésus est un prophète, mais l'homme est une force de la nature pour bien se situer
"Il nous faut essayer de trouver notre place sur terre pour nous élever à un stade de conscience quasi-divine"
et devenir ainsi des dieux. Les personnes en recherche pensent que les églises sont dépassées dans leurs doctrines mêmes.
C'est souvent le cas. Pourtant on se rend vite compte que ce cheminement personnel s'amenuise, risque l'abandon
et mène au désespoir d'un enrichissement personnel rêvé et imparfait après l'isolement de la communauté!
Il nous faut choisir un encadrement, souvent imparfait et parfois excessif où la Vérité est peu à peu tronquée par ses principes à valeur ajoutée.
Mais, faute de grives, on mange parfois des merles ( dicton bien connu et vécu!).
Sans institution forte et pérenne, le Message risque de s'éteindre.....alors allons-y, mais en gardant bonne conscience!!!



Le danger de cette découverte tardive ou précipitée est de se jeter, en désespoir de cause, sur les nombreuses mains tendues et intéressées...

****

Non au fondamentalisme!
(Croyants ou incroyants sectaires!)
Doit-on, de nos jours, prendre un paquetage "Tout ou Rien" d'une tradition sacralisée?

La tendance qui consiste à prendre les textes à la lettre, à mettre en quelque sorte la Lettre avant l'Esprit,
a souvent eu comme résultat de prendre la Bible et le Coran comme des livres de recette qui nous disent ce qu'il convient de faire,
sans tenir compte des civilisations, des sociètés et de l'évolution critique du génie humain. Jésus-Christ lui-même nous a dit qu'il
nous enverrait l'Esprit pour nous faire progresser dans la compréhension de son Message Evangélique.
Les textes de l'Ancien Testament, tout comme le Coran, ont un contexte historique différent
et se contredisent même parfois selon les temps et les situations en cause.
Les temps changent, la socièté aussi. Le génie critique de l'homme se développe.
On ne peut projeter nos sentiments d'aujourd'hui à la lumière du passé!

Si l'on reprend les textes au mot à mot, Il nous faudrait donc régresser dans une autre civilisation et, par exemple, réintroduire
l'esclavage, la peine de mort, l'inégalité homme-femme, abolir la démocratie... ou rétablir le tout à l'ancienne!!
La création serait alors comme les sages l'ont conçue à l'époque dépassée où la terre était le centre de l'univers entier.
C'est se mettre à la place de Dieu, comme beaucoup l'ont décrété, pour décider de l'actualité des lois selon leur convenance!
Certains pensent encore ainsi et mettent l'Homme au sommet de l'Univers...
Que de crimes n'a-t-on pas commis avec les super-savants et leur savoir incontesté!!!

*
"Mes pensées ne sont pas vos pensées" dit Dieu ( Livre d'Isaïe)

Quelques rappels.

AGNOSTIQUE
Le terme "agnosticisme" vient du grec a (privatif) et gnosis ("connaissance"). Selon cette conception philosophique, tout ce qui dépasse le domaine de l’expérience est inconnaissable.
Il est donc impossible à l’homme de se prononcer sur l’existence de Dieu. Mais la question de Dieu reste présente. Des agnostiques comme Marcel Gauchet ou Luc Ferry en témoignent .

L' agnosticisme au sens étymologique du terme rejoint celui qui n'a pas la connaissance et reste en recherche.
On peut ainsi, parfois, parler d'agnostique chrétien! Cela ne me choque pas!
Ce cheminement en équilibre instable est inhérent à la condition humaine telle que la définit André Malraux.

ATHEE

En revanche dans la culture occidentale moderne et contemporaine l'athéisme, du grec theos "dieu" (précédé de l'a-privatif) désigne le rejet de l’existence même de Dieu.
L’athée adhère à un système de pensée, d’explication du monde et de l’histoire selon lequel la non-existence de Dieu est une affirmation imaginaire de l'homme.
En détricotant ainsi les croyances, les philosophes rejettent des dieux qu'ils ont crèé ou rencontré eux-mêmes dans leur environnement qu'ils rejettent sans preuves!!!
A certaines époques, l'athée s'est affirmé contre un Dieu représenté par une religion dont il a mal vécu les règles et parfois les excès.
Il est donc contre un Dieu qu'il s'est crèé pour s'y opposer!!!

LE NON CROYANT
Le non-croyant, enfin, est une personne qui n'appartient pas à une confession religieuse et n'a pas la Foi.
( Peut-on vraiment savoir s'il n'a pas la Foi où une certaine idée de transcendance?)

*

D'après le sondage "Global index of religiosity and atheism" de l'institut Win-Gallup international (2012),
le nombre de personnes, au niveau mondial, se reconnaissant dans une religion est de 59 % contre 23 % de sans religion et 13 % d'athées.
En France, ces chiffres sont respectivement de 37 % (croyant), 34 % (sans religion) ; 29 % (athée)
. La France est la quatrième nation comptant le plus d'athées derrière la Chine, le Japon et la république Tchèque.

***

LA TRANSMISSION DES MESSAGES, DES COUTUMES, DES TRADITIONS, DES PATRIMOINES

Tout cela passe toujours par des institutions ou des religions, si l'on ne veut pas risquer l'extinction des feux de cet amour divin et cosmique!
Le risque des religions est de se fixer, de s'enliser dans des véritées provisoires ou encrées pour éviter les schismes et les déviances.
Elles s'enferment ainsi dans une prison ou une impasse de rites et de croyances vite dépassées par la réalité de l'évolution des pensées!
Beaucoup de fidèles, déçus par une communauté particulière à u nmoment de leur vie, quittent entièrement ces environnements religieux

pour se retrouver isolés dans leur hostilité et abandonnent petit à petit leur recherche spirituelle pour un ailleurs
qui ne leur donnera pas plus grande satisfaction. Ils ont peut-être été trop tenté par une foi facile ou trompeuse.

Cet un état d'âme, provenant d'un paquetage de convictions bien cuisinées. Il n'a pas résisté aux accidents de la vie.
Les convictions n'ont pas été réfléchies et vécues pour permettre une bonne maturation des fruits de la prime vendange!

*

Le fait de fréquenter une salle de prière, une église, un temple ou une synagogue
ne produit pas plus un chrétien, un musulman, un Juif
que le fait de posséder un piano nous consacre musicien.

***

Je reprends le texte de Pagnol pour conclure:

"L'intelligence, dans la nature, ce n'était qu'une pauvre petite lueur qui devait nous guider dans l'accomplissement des actes quotidiens.
Nous lui avons donné, peu à peu, trop d'importance.
Et nous sommes comme serait un homme qui porte une lampe dans un souterrain à la recherche d'un trésor.
Soudain, la lampe fume, ou flamboie, ou ronfle, ou crépite. Alors, il s'arrête, il s'assied par terre, il fait monter ou descendre la mèche, il règle des éclairages.
Et ce travail l'intéresse tant qu'il a oublié le trésor, qu'il finit par croire que le bonheur c'est de perfectionner une lampe et de faire danser des ombres sur un mur.
Et il se contente de ces pauvres joies de lampiste, jusqu'au jour où il voit soudain que sa vie s'est passée à ce jeu puéril...
Trop tard ! La mort déjà le tient à la gorge.
L'intelligence, c'est la lampe. Le trésor, ce sont les joies de la vie.
(Marcel Pagnol)

LE BONHEUR ET LA JOIE
(sur Internet avec d'autres vidéos possibles)

Après la mort, le "JE" de l'Avoir matériel laisse le "JE" de l'Etre
retourner au Cosmos Divin de la VIE d'où il vient !
"LA VIE EST PLUS QU'UNE PERSONNE"

"TRANSFIGURATION"

Le corps n'est rien d'autre que l'incarnation de la Pensée.

L'Esprit est la pensée,
L'Ame, la façon de penser
Le Corps, le support de la pensée.

Pierfetz©


( Poème "Double JE" page 116)
Le Phénix
Voir aussi ma page "VIEILLIR"

*

" La Résurrection dont parle l'Evangile n'est pas la survie de l'âme,
mais la pénétration du tout de l'être humain par les énergies vivifiantes de l'Esprit divin".
Paul Evdokimov, théologien orthodoxe.
Notre vie est une suite de réincarnations à chaque étape de notre unique existence terrestre…
Page 110 de mon recueil "La clef des Songes"

*****

Un des secrets du bonheur est de croquer à pleines dents
la pomme qu'on a dans sa poche,
sans envier celle qui se trouve dans la poche du voisin!!!

VIDEO " DU BONHEUR "

(Mettre le plein écran)

***

LA JOIE DE VIVRE
La joie est intérieure...
Le plaisir reste extérieur.


VIDEO " LA PUISSANCE DE LA JOIE"

Consulter aussi la page "LA GUERISON DU MONDE"

LA JOIE!

«La joie véritable n’a pour cause rien de visible ou de tangible, c’est une joie que vous donne la seule sensation d’exister comme âme et comme esprit.
Alors, au lieu d’attendre de posséder quelque chose ou quelqu’un pour vous réjouir, au contraire, réjouissez-vous de l’existence des êtres et des choses,
car c’est dans cette joie qu’ils vous donnent que vous avez la sensation qu’ils vous appartiennent.
C’est ce qui vous donne de la joie qui vous appartient, alors que ce qui vous appartient ne vous donne pas nécessairement beaucoup de joie.
Tout ce qui vous réjouit, vous le possédez, et beaucoup mieux que si vous en étiez le vrai propriétaire.»

Omraam Mikhaël Aïvanhov
Page 120 de mon recueil "La Clef des Songes"

Le Plaisir est extérieur et momentané. La JOIE est intérieure, plus profonde, plus durable.

****

CITATIONS ET RECHERCHE!

Mon opinion de Pierrot sur les médias qui nous abreuvent des légéretés du sensationnel:
<Comme toujours, on privilégie la violence et la peur, la crainte et la culpabilité .
Ce qui fait le jeu des médias et augmente l'emprise des prédications sectaires!

" On fait entendre l'arbre qui tombe, pas la forêt qui pousse"
Eric Emmanuel Schmitt.

*

Note d'humour:
<Il ne faut jamais juger un homme sur ses fréquentations.
Ne perdez pas de vue que Judas avait des amis irréprochables>

Paul Verlaine

*
C'est une impiété d'ôter, en matière de religion, la liberté aux hommes, d'empêcher qu'ils ne fassent choix d'une divinité :
aucun homme, aucun dieu, ne voudrait d'un service forcé.
(Apologétique, ch.XXIV)
*
Le commandement numéro un de toute société civilisée est le suivant : laisser les gens être différents
(David Grayson)
*
Depuis l'introduction du christianisme, des millions d'hommes, de femmes, et d'enfants ont été brûlés, torturés, mis à l'amende et emprisonnés.
Quel a été l'effet d'une telle contrainte ? Peupler la moitié du monde de fous, et l'autre moitié d'hypocrites...
(Thomas Jefferson, The Jefferson Bible, pp.357-358).
*
Il nous a paru conforme à l'équité et à la droite raison de marcher sur les traces de l'ancienne Eglise, qui n'a point usé de violence pour établir et étendre la religion.
(Remontrance du parlement de Paris à Henri II)
*
Il incombe à tout homme de prendre lui-même soin de son âme.
Que se passe-t-il s'il néglige d'en prendre soin ?
Que se passe-t-il s'il néglige de prendre soin de sa santé ou de sa propriété ?...
Est-ce que le gouvernement va faire des lois prescrivant qu'il ne doit pas être pauvre ou malade ?
Les lois se préoccupent des dommages causés par autrui, mais non pas par nous-mêmes.
Dieu Lui-même ne sauvera pas les hommes contre leur gré.
(Thomas Jefferson, The Jefferson Bible p. 349)
*
C'est une exécrable hérésie de vouloir attirer par la force, par les coups, par les emprisonnements, ceux qu'on n'a pu convaincre par la raison.
( Athanase, liv. 1er).
*
Persécuterons-nous ceux que Dieu tolère ?
( Augustin, avant que sa querelle avec les donatistes l'eût rendu trop sévère).

*
L'exaction forcée d'une religion est une preuve évidente que l'esprit qui la conduit est un esprit ennemi de la vérité
(Dirois, docteur de Sorbonne, livre VI, chap. IV).

*
Si le ciel vous a assez aimé pour vous faire voir la vérité, il vous a fait une grande grâce ;
mais est-ce aux enfants qui ont l'héritage de leur père, de haïr ceux qui ne l'ont pas eu ?
(Esprit des Lois, liv. XXV)
*
Nous ajouterons que ce qui nous met le plus en colère, c'est le "Gott mit uns" sur les ceinturons des soldats et la récompense suprême accordée ( de quel droit ? )
aux combattants ou aux terroristes: une ère nouvelle, le paradis, le grand soir athée, le grand retour des millénaristes...les mérites achetés pour un paradis!!! etc...
Faut-il qu'ils soient fanatiques ou misérables, les fidèles qui y croient au point d'hypothèquer leur vie!!!
Pierfetz©

A propos de Paradis et d'Enfer dans un autre monde et dont on s'est servi, hélas, comme carotte et bâton..
Tout comme un avenir utopique de révolution terrestre par la "Science" ou "le grand soir".

On peut trouver sur notre planète le Paradis, si l'on respecte ce qu'elle nous apporte, sans l'exploiter dangereusement.
Notre environnement ne préoccupe pas assez ceux qui le polluent et les grands qui vont droit dans leur mur!


L'Enfer est ici-bas quand les humains se contentent d'exploiter la Terre sans Âme et sans Amour.

La poésie permet de dépasser le pragmatisme des uns et le matérialisme des autres.
La poésie, qui est plus intuitive que raisonnable, peut ouvrir une voie à la rencontre mystique

avec une foi moins doctrinale, hors des rites et des préceptes.
L'Intime
conviction d'Amour permet une approche plus humaine que la sèche réalité parfois difficile à vivre !

Pierfetz©

***

VIVRE ET BIEN-ÊTRE
(Un texte de choix!)

Vivre satisfait avec peu de moyens,

Rechercher l'élégance plutôt que le luxe,

Et le raffinement plutôt que la mode.

Etre digne et non respectable,

Etre fortuné et non pas riche,

Ecouter les oiseaux et les étoiles,

Les enfants et les sages avec sérénité.

En résumé:

Laisser le spirituel, caché en nous, transparaître dans nos actes quotidiens.

R.W. Emerson

***

- Aimer son corps sans le négliger, mais pas le dorloter.
- Orienter notre état d'esprit vers les solutions positives.
- Ne pas trop fréquenter les personnes mal équilibrées,
...si l'on n'est pas en état de les porter ou les supporter.
- Eviter la dépendance affective et sa culpabilité............
Sortir du triangle:
VICTIME - BOURREAU - SAUVEUR.
- Fuir les manipulateurs de vérités qui nous déstabilisent
en nous culpabilisant à outrance pour mieux nous posséder!

- Laisser le spirituel, caché en nous, agir au quotidien....


Voir aussi page Feu Mystérieux - Sacrifice

*

N'oublions pas pas la SOUFFRANCE et la violence
Voir page "MAL ÊTRE

La Souffrance peut être salutaire par exception...
On a trop abusé des bienfaits du sacrifice.
Le bouc émissaire est une vieille trouvaille des textes les plus anciens!

Notre monde actuel doit combattre la Souffrance quand elle dégrade le support de l'âme
et la dignité des personnes. Les progrès de la science peuvent améliorer la santé physique et mentale.
Les destructeurs sauvages des consciences doivent être mis hors d'état de nuire!!!

Pierfetz

Notre coeur est si dur parfois... il faut bien que les épreuves soient là pour le fracturer comme une pierre sur un morceau de bois sec à enflammer.
Il ne faut pas rechercher les épreuves parce que çà serait du masochisme. La joie peut donner évidemment la même chose.
Mais, je sais que, dans cette vie, on ne peut pas choisir et c'est pour cela que je ne fais pas de l'angélisme et que je prends ce qui vient,
ce qui m'est donné ou ce que je subis parfois; je prends et j'essaye de tout accueillir!

Christian Bobin

****

LA JOIE DE VIVRE MALGRE TOUT

Mes Poèmes "Clown triste et Clown libre" ( Clic)
Dans "Mes Poésies"-Chapitre II de ce DVD
Page 9 de "La Clef des Songes"

*



L'important est d'aimer, au grand large, au-delà des flux et des reflux!
Nous n'avons rien d'autre à faire, sur cette, terre que d'AIMER.

Je crois au pouvoir de l'amour,
Je me méfie de l'amour du pouvoir.
( Extrait de mon poème "La Vérité")

Pierfetz ©

La rencontre amoureuse me fait penser à un iceberg dont 1/5 du volume se trouve en surface !
La plus grande partie se trouve immergée. Le paraître peut tromper parfois et le naufrage sanctionne une navigation mal éclairée.
Il ne faut pas confondre le plaisir de la rencontre amoureuse avec le bonheur et la joie d'aimer profondément l'être et pas seulement son paraître!


Voir "L'ART D'AIMER" page 66 de mon recueil "LA CLEF DES SONGES"
et la page Poésie de mes poèmes ( clic ici)

VIDEO L'ART D'AIMER
Mettre le grand écran pour cette superbe vidéo.

ECOUTER-PARTAGER- ECHANGER

Changer le regard négatif et recroquevillé sur soi-même. S'aimer en utilisant au mieux ses capacités positives.
Les défauts sont de chair dans le corps et son comportement dans le paraître, très exploité à notre époque.

Notre esprit critique doit contribuer à changer notre être intérieur en Positif, en gommant au mieux le négatif.
< Tu portes des semences divines au fond de ton coeur. Tes larmes couleront, au creux de tes mains.
Elles feront germer les semences à partager avec l'humanité des autres pour mieux les comprendre, les aimer et être aimé en retour>
Nous n'avons rien d'autre mieux à faire que d'AIMER sur cette terre.
"Il suffit d'être aimé et d'aimer en retour"

Incessante recherche de notre passage terrestre!

( Citation en page 4 de mon recueil "La CLEF des SONGES")

Sagesse envoyée par ma fille Sonia Duclot (Enseignante)


***

BOUGER, AVANCER, PROGRESSER.

< Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire>

Albert Einstein

***

Il faut bien l'avouer, la paix n'est trop souvent que faire taire l'autre, pour vivre tranquille
dans un espace qu'on s'est approprié !!!

Si l'on dit parfois que " la fin justifie les moyens",
Il arrive que les moyens disqualifient la fin !

Pierfetz

***

<Il faut avoir le courage d'aller à l'Idéal, mais de comprendre le Réel>
Jean Jaurès

***

< Les oiseaux volent haut dans le ciel, les hommes sont souvent terre-à-terre. >

VIDEO ENVOL
(Page 44/45)
Page de mon poème
( clic)

***

EXTRAIT DES DERNIERES PAGES DE MON RECUEIL:
"LA CLEF DES SONGES"
Prix d'honneur de Lorraine en 2013
Livre numérique gratuit à enregistrer au chapitre IV de ce DVD

«Dès que vous entrez dans le Présent avec votre attention, vous réalisez que la vie est sacrée. Lorsque vous êtes présent, tout ce que vous percevez a un caractère sacré.
Plus vous vivez dans le Présent: plus vous ressentez la joie simple mais profonde de l'Être et du caractère sacré de toute vie.»–
Eckhart Tollé, Quiétude
- «La perfection des moyens et la confusion des buts semblent caractériser notre époque» .
« L’imagination est plus importante que la connaissance »
Albert Einstein.
-L’imaginaire du poète et la vie intérieure spirituelle de l’être doivent venir au secours du savoir matériel et de l’avoir, en mal de possession et de pouvoir!
L’accumulation personnelle systématique des richesses est vaine ! Le temps des crises pourrait succéder au temps des cerises, comme l’a écrit Michel Serres.
Près du sacré, avec leur apparente inutilité, la culture et les arts, la Musique , la Peinture, la Sculpture, la Poésie
peuvent apporter plus de bien-être à l’humanité que les Veaux d’Or ou les Tours de Babel des Pouvoirs en place..

Les temps viennent où il faudra bien changer notre réflexion, notre mode de vie, les ficelles de nos marionnettes.
Le pouvoir de l’Amour en est capable!
Le poète veut encore y croire et en persuader notre Monde par l’art et une philosophie plus humaine.

« Que la «Clef des Songes» vous ouvre les portes de vos beaux jardins secrets ( à découvrir) ».
Passez du rêve à la réalité, sans brûler vos rêves.

****

"Ce monde, tel qu'il est fait, n'est pas supportable.
J'ai donc besoin de la lune, du bonheur, ou de l'immortalité,
de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde"

Albert Camus.
Ecrivain agnostique

Ainsi nait l'idée et le désir d'aller plus loin, Ajouter à notre environnement une humanité d'âme,
sans tenir compte de l'inconcience ou du dédain des malins qui ne connaissent pas ce désir!

*

Délaisser les médiocres.Garder sa liberté sans imposer ses idées
Eviter l'emprisonnement d'un amour morbide et possessif.
Retrouver l'équilibre d'un Pierrot-Arlequin funambule,
entre rêve et réalité, légèreté et pesanteur,
cueillir toujours, même dans les marais,
les plus beaux nénuphars...

Pierfetz ©

******

ALLER PLUS LOIN...

Il ne faut jamais s'enfermer dans une tour d'ivoire ou une citadelle particulière
en s'isolant de l'humanité des autres au contact desquels se forge notre maturité.
On peut modifier la réflexion par une citation qui nous invite à ne rien bousculer sous le prétexte de respecter l'autre:
" Pourquoi vouloir faire traverser une route aux personnes qui préfèrent rester sur leur trottoir"
Si le mot trottoir choque certaines personnes, disons simplement:
"On ne peut contraindre les autres à passer un pont qui mène sur une autre rive qui ne les tente pas ou qu'ils récusent"

C'est le grand mystère qui nous pousse parfois à abandonner notre progresion dans la découverte de nos âmes!
Pourtant, l'engagement est parfois nécessaire, quand...

<Le silence des chaussons laissse le champ libre au bruit des bottes!>
(Martin Niemöller)
On se laisse endormir par ses occupations quotidiennes, on se laisse grignoter petit à petit par un laisser faire autour de soi...
et un jour on se retrouve mangé par ce qui paraissait ne pas nous concerner.

***

POURQUOI J'AI EU LE DESIR D'ALLER PLUS LOIN?

Une éducation spartiate et en manque de tendresse et de reconnaissance
explique ma recherche incessante d'amour et de tendresse vers l'infini,
avec des phases de révoltes!!!

*

 Nous devenons parfois si seuls, complètement seuls, que nous nous retirons dans notre être le plus profond.
C’est un chemin de souffrance amère.
Mais ensuite, notre solitude est surmontée, nous ne sommes plus seuls, car nous découvrons que notre moi profond est l'esprit, qu'il est Dieu, l’indivisible.
Et soudainement, nous nous retrouvons au milieu du monde, mais imperturbable dans sa multiplicité,
car nous savons dans notre âme la plus profonde que nous sommes un avec tout être. 

- Hermann Hesse

Le probléme dans cette histoire, c'est que pour grandir, il faut accepter de mourir, tout aussi paradoxal que cela puisse paraître, et nous n'avons pas le choix.
On accepte que des choses meurent et alors on grandit, ou l'on refuse de voir ces choses mourir, et alors on s'étouffe et c'est nous qui mourons...
L'autre partie du problème est plus raffiné.
Avons nous une idée des quantités incroyables de choses qui meurent ainsi au coeur de nous pour nous permettre de grandir ?
Ces choses qui meurent, ne meurent pas seulement au fond de nous, lentement elles disparaissent.....
L'autre aspect étrange de cette histoire , c'est la résurrection de l'être qui accepte de mourir, pour vivre.


<La vie est plus qu'une personne>

Le Phénix
poésie de Pierfetz
(clic)
"Double JE"


***
Avant d'aller plus loin

BIEN RETENIR DANS CETTE PAGE (en son milieu)

4 TEXTES IMPORTANTS

(Socle de mes pensées éditées ou présentes au Chapitre V de ce DVD)

***



ALLER PLUS LOIN -FIN DE PARCOURS - RETOUR ECRITS DIVERS