} } document.onmousedown=click // -->   

 


SEULES - Pablo Picasso ©

ENFIN SEULES !

 

Sur leur tabouret de comptoir
Les deux amies tournent le dos
A leurs amours, au désespoir,
Demain verra d'autres " Credo". 

Le piano-bar n'enchaîne plus
Les rythmes les plus endiablés.
Les Clients sont tous disparus,
Les Odalisques sont comblées !

 

"Laisser pourrir
Tous les soupirs.
Parler d'Amour
D'un nouveau jour !"

 

La peine s'en va, l'Espoir s'en vient
Dès que l'on a abandonné
Ses souvenirs lourds en chemin,
N'y plus penser...c'est pardonné.

Car si l'on emporte avec soi
La boite à souci de Pandore,
Il faut garder cet autrefois
Sans l'ouvrir encore et encore.

 

"Laisser pourrir
Tous les soupirs.
Parler d'amour
D'un nouveau jour !"

 

La taverne ouvrira demain,
Mais à cette heure, "plus rien à boire",
Personne pour les prendre en main,
Enfin seules pour parler d'Espoir.

 

"Laisser pourrir
Tous les soupirs.
Parler d'amour
D'un nouveau jour !"
 

Pierfetz 2004 ©

 

Fond nébuleux tiré d'une peinture de Picasso

SUITE - MENU POESIES DE PIERROT