"JosyAnne" -
J. Léonard ©

 

MIGRATION

 

Elles s'en étaient allées,
A la conquête du monde,
Coeurs pleins de rêves ailés,
Emportées par les ondes.

 

L'éveil du gai printemps
Eblouit tous les coeurs.
L'amour avec le temps
S'abime aux pics trompeurs.

 

Après avoir volé
Le ciel et les nuages,
L'horizon s'est voilé
Un soir sur le rivage.

 

Après avoir erré,
Loin, à perte de vue,
Les oiseaux sont tombés,
Petites filles dans la rue.

 

Mais à chaque printemps,
Le rêve fait surface,
Tout comme aux premiers temps,
Le coeur reprend sa place.

 

Elles s'en étaient allées
Jusqu'à perte de vue.
Elles se sont retrouvées
Sur la plage ... Bienvenue...

Aux oiseaux migrateurs...

 

Pierfetz ©
mai 2004


"Jet d'encre pour fresque murale" - J. Léonard ©

SUITE - MENU POESIES