<

 

MIRAGE ET CHIMERE
Union furtive

 

Ma chimère s'en est allée,
Comme oiseau de mauvaise augure.
Elle a cessé d'être une alliée,
Au terme d'une brêve aventure.

 

A la recherche de tendresse,
Perdue un instant de désert,
Ma solitude devint faiblesse,
Le pré du clos semblait moins vert.

 

Comme chevrette dans l'alpage,
je me suis laissé emporter,
Ebloui par ce doux mirage,
Sans aucun toit pour m'abriter.

 

Lune mangée par les nuages,
Ma chimère a bien disparu.
J'ai découvert son vrai visage,
Et mon rêve n'existe plus !

 

Pierfetz © 2003

Rêve et Réalité, encore un couple. 

Chanson: Seras-tu là ?

 

SUITE - MENU POESIES