<

  

 « Mère-Nature » de Josy Léonard©

 

MERE-NATURE

 

Quel est ce monde où nous vivons?
Puissance de chair et d'argent...
Les sauvages y mènent leur ronde
Et nous font perdre notre temps.

 

Parlez-moi plutôt de la terre,
La VIE engendrée qui perdure,
Sous la tempête et le tonnerre,
Elle garde son habit de verdure.

 

Dans ce microcosme de VIE,
Mère-terre cache sa richesse,
Malgré les excès de l'envie
Des hommes sans délicatesse.

 

Comme une mère pour ses enfants,
La terre régénère sans cesse
Ciel, sols et tous les océans,
De l'immondice de nos bassesses.

 

Les médecins du monde entier,
Dans notre humanité malade,
Jamais ne pourront remplacer
Le chant des bois, d'une cascade.

*

L'oiseau porte pour nous des rêves d'apesanteur,
L'enfant court comme nous après un cerf-volant,
Le vent soulève l'ombre des jeunes filles en fleur,
La nature nous caresse comme de grands enfants.

 

Elle est là, près de nous, pour soigner nos brûlures,
Après un bel été, un automne flamboyant,
Une gomme d'hiver pour effacer l'usure,
Sa fête est au printemps des embryons d'enfant.

 *

Lorsque je me retrouve sans joie
Et que mes forces m'abandonnent
Dans ce monde sans foi ni loi
Qui prend souvent plus qu'il ne donne...

 

Je me retire loin des méchants,
Je me sauve des rats des villes,
Je leur préfère les bêtes des champs
Les ruisseaux de mes rêves d'îles...

 

Lumières divines en contre-jour,
Mes bois sont à côté des lois.
Sans études et sans grands discours,
Dame Nature, auprès de toi,
Je découvre vraiment l'Amour!

 

Pierfetz
© Printemps 2004

 
Fond extrait de: Etang du Rudlin (Vosges)- MAYA ©

***

" Tous les livres et les études ne valent pas le grand livre ouvert de la nature"

Bernard de Clairvaux 

***

Bénis sois-tu, impénétrable matière, Toi qui ,tendue partout entre nos âmes et le monde des essences,
nous fait languir du désir de percer le voile sans couture des phénomènes.

Theilard de Chardin

***

DIAPORAMA "MERE NATURE"

SUITE - MENU POESIES PIERROT - Retour "INTIMES CONVICTIONS"