LE DOMAINE DES RELIGIONS

M'inspirant du propos d'un père jésuite contemporain, je dirais volontiers, en rébellion contre les sectaires religieux et aussi les sectaires incroyants:
"Les dogmes, les principes, les règles, les rites sont comme les réverbères. Ils éclairent le chemin pour progresser plus loin!
Hélas
les conservateurs s'y accrochent sans avancer tandis que les négationnistes pissent dessus comme les chiens"

Un point de vue...
Dans la plupart des cas, les religions ou les sectes et les philosophies en tous genres
ne sont que supports, aides ou balises selon la croyance de chaque être
et ses convictions intimes.
Certain(e)s y trouvent leur nid, d'autres se plaisent avec les amis rencontrés. D'autres préfèrent s'en sortir seul(e)s...
Les religions ont engendré des guerres, mais elles ont donné et donnent souvent encore un bon espoir et une raison de vivre
à la plupart des délaissés de notre terre en leur évitant le désespoir. La vérité serait souvent leur désespoir...
"L'opium du peuple" serait davantage dans d'autres paradis, vite identifiés, en peu d'années, mais je ne veux pas polémiquer ici!
Souvent les rites et les liturgies, les principes, les interdits et les condamnations font fuir les croyants de surface.
Ne rejetons pas toutes les formes de pensée parce qu'elles ont donné à certains la possibilité de manipulation ou de radicalisation.
Une multitude de personnes ont pu affronter leurs problèmes grace aux croyances successives de toutes sortes.
Mon choix s'est porté sur le Message Evangélique originel ouvert à tou(te)s sans discrimination.
C'est l'universalité de ce Message Evangélique qui a guidé mon choix,malgré les différents rites proposés!
Les usages ou les récupérations en tous genres me passionnent moins que le Message initial.

"Ne brûles pas ce que tu as adoré, une nouvelle forme d'idolâtrie se cache là.
Tes idoles ne furent pas responsables de ta folie.
Brûle ton adoration!
Gustave Thibon " l'Echelle de Jacob"

RELIGIONS MONOTHEISTES
qui ont traversé XX siècles.
(Tronc commun: Abraham)



Le Peuple juif respecte la Loi.
L'Islam s'attache aux Devoirs.
Le Christianisme est Amour
( Paul - I Corinthiens - 13 )


Loi, Devoir, Amour sont affirmés par les trois religions.

L'absolu de la Lettre Coranique,"LA LECTURE"de nature divine ( Incrèée).
Le caractère immuable et divin de la TORAH.
L'ensemble des dogmes, des magistères, des traditions chrétiennes intouchables, à valeurs ajoutées depuis des sciècles,
ne favorise guère un bon équilibre de notre Foi et sème souvent la division entre les croyants.

La divinité de Jésus Christ n'est pas reconnue avec la même intensité chez tous les croyants fidèles au Message Evangélique.
Mais son divin rôle de médiateur est incontestablement perçu par la majorité des croyants en Jésus, au sein de notre planète.
On a jugé plus simple de transformer ces apparentes ou évidentes vérités
en certitudes bien récupérées par les pouvoirs en place.
Exemple du concile de Nicée - 20 mai 325 ( Credo de Nicée)

L'initiateur du concile, ce ne fut pas le Pape, il en était absent, mais bien l’Empereur Constantin qui devant la « débâcle des religions grecque et romaine »
voulait faire l’unité de son empire : un seul drapeau, une seule foi ! L'empereur Théodose a fait du christianisme une religion d'état!
A réfléchir pour se libérer d’un pavé parfois bloquant chez les intégristes ou les traditionalistes!
On a voulu chasser les hérésies sans les empêcher pour autant.

Les fondamentaux de ces trois religions remontent à Abraham, parti de Ours en basse Mésopotamie 2000 ans avant Jésus-Christ...
Selon les sources bibliques, Abraham, venu jusqu'en Palestine, bénéficiaire d'une alliance divine, est à l'origine des 3 religions monothéistes principales.
Après une longue suite de croyances inspirées par la Lune et le Soleil et remontant à plus de 4000 ans,
Polythéisme et Panthéisme très diversifiés perdurent encore de nos jours à l'échelon mondial,
et diverses formes de "divinisation" de la nature prospèrent avec leur côté écologique et ésotérique bien à la mode...

***

Les premières communautés chrétiennes naissent au Ier siècle en Judée et dans les grandes villes de la diaspora juive
telles que Rome, Éphèse, Antioche et Alexandrie.
Le christianisme se développe dès le IIe siècle dans l'Empire romain, dont il devient la religion officielle au IVe siècle,
mais aussi en Perse, en Inde et en Éthiopie.
Au Moyen-Âge, le christianisme devient majoritaire en Europe, tandis qu'il s'amenuise face à l'islam dans les régions où il est né.

Depuis le XVIe siècle, il est devenu la religion la plus importante de la planète par son expansion en Amérique et, plus tard, en Afrique.
Il est actuellement présent dans tous les pays du monde.

Les Églises chrétiennes sont classiquement regroupées en trois principales branches :
le catholicisme, le christianisme orthodoxe et le protestantisme
représentant respectivement 50%, 12% et 37% du total des chrétiens en 2010.
En 2015, le nombre total de chrétiens dans le monde est évalué à 2,419 milliards, ce qui en fait la religion comptant le plus grand nombre de fidèles au monde devant l'islam qui en compte environ 1,6 milliard.

( Source: Wikipédia)

***

POUR TOUS DANS LES TEXTES !

Un message de paix, de compassion et de miséricorde largement diffusé dans les textes.


C'est l'originalité et l'inédit du message de non violence
qu'ont proclamé et vécu aussi les Prophètes, Bouddha, Jésus, Gandi, et d'autres non-violents...
On connait des époques où certaines violences générent des réponses violentes,
mais la paix durable ne passe pas par les massacres, les tribunaux sans scrupules, les génocides, les attentats!
Le pouvoir des armes et des canons est bien éphémère?
Qu'est-ce que la vraie puissance à travers le temps?
Quelle image "radicale" nous apporte le fiel des conservateurs traditionnels,
des croyants ou des athées d'école, des intégristes, des extrémistes déguisés en divins justiciers?


L'Universalité du Message Evangélique à guidé...

MON CHOIX
(Le Message Evangélique dans son annonce originelle du vivant de Jésus sur notre terre,
hors dogmes définis, rites et liturgies successives après le concile de Nicée en 325)

(Clic pour détails pages Intimes convictions)

l'Islam traditionnel prête à Mahomet l'affirmation que Jésus est le plus grand prophète du peuple de Dieu qui reviendra au jugement dernier pour nous juger.
Jésus et Marie sont cités de nombreuses fois dans le Coran (25 fois et 34 fois)
j'ai cru comprendre pourquoi le grand prophète Mahomet y était si discret (5 fois).
Selon l'Islam, Il a été l'inspiré de Dieu pour transmettre directement les textes coranniques qu'il a fait connaître à ses fidèles,
avec une dimension mystique et conquérante de ce message divin permettant de rejoindre en exclusivité Allah.
Les califats qui ont suivi ont donné une synthèse du Coran actuel, en brûlant le reste.
Mohammed ou Muhammed est, pour l'Islam, le dernier prophète, envoyé par Allah.
Il est censé être inhumé sous sa dernière demeure encore vénérée de nos jours
La façon dont le Coran présente Jésus est en forte opposition avec le credo développé par les Églises chrétiennes depuis le premier concile de Nicée et les courants chrétiens trinitaristes issus des sept Conciles œcuméniques. ʿĪsā, dans le Coran, est plus proche des nazôréens, mouvemenunt des premiers chrétiens ayant la particularité de suivre à la fois les croyances et les préceptes du judaïsme et de la loi juive tout en reconnaissant le Messie en Jésus de Nazareth qu'ils qualifient de « serviteur de Dieu », croyant en lui tant dans son humanité que dans l'origine divine de son message, sans toutefois le reconnaître comme Dieu.
C'est toute une branche religieuse et conquérante qui a pour objectif d'étendre son influence exclusive partout dans le monde.

Pierfetz

*

"Je me suis plongé dans le Coran pour essayer de mieux comprendre Mahomet, mais au lieu de cela, j'ai trouvé Isa, ce qui m'a perturbé.
J’ai vu que Mahomet n’était pas avec Allah, mais que Isa était au ciel avec Allah. Mahomet est mort, mais Isa est vivant.
Le Coran ne parle que quatre fois de Mahomet, mais il parle beaucoup de ISSA
Mahomet n’est pas un sauveur, selon le Coran, alors que le nom même de Isa signifie “Sauveur”"

Un propos d'Eric Célérier- Pasteur

******

EN RECHERCHE

LA LITURGIE et LES RITES ne sont pas la rencontre avec Dieu,
mais seulement la rencontre avec les autres!
Ce qui est un bon début conforme au Message Evangélique, mais pas l'ultime rencontre.
Il ne faut pas oublier que toute expérience du sacré et du divin s'accomplit dans la densité de la rencontre humaine.


*

< Que votre parole soit dite entre des hommes qui se parlent.
Si cette parole est prononcée par quelqu'un qui parle devant d'autres qui se taisent,
Est-ce encore la parole de Dieu?
Cette situation de fermeture est une parole accaparée...>

(Extraits de "L'Arbre dans la mer" de Bernard Feillet)

***

Pour moi, hommes et femmes n'ont pas des droits ou des statuts différents et sont nés du Créateur au même titre:
Nous sommes tous tirés de la même matrice et notre âme est égale et semblable à tous les êtres humains!

Le côté universel du christianisme a suscité de nombreuses institutions d'églises en vingt siècles d'existence...
Beaucoup ont adopté ces croyances et principes chrétiens sans pour cela adhèrer à une église particulière.
La fête de l'Epiphanie, chez les chrétiens, est une image forte de ce message universel.(Mt 2,1-12)
Les Rois mages symbolisent
l'universalité de la manifestation de Jésus à travers le monde des croyants et des païens.
Une multitude de croyances en Jésus Christ s'est développée au sein de toutes les institutions qui y font référence.

***

Le christianisme est une religion abrahamique confortée et "accomplie" par l'enseignement, la personne et la vie de Jésus de Nazareth
tels qu'ils sont interprétés par la tradition chrétienne à partir du Nouveau Testament de la Bible et des diverses théologies successives.
Il s'agit d'une religion du salut pour tous qui considére Jésus-Christ comme le Messie annoncé par les prophètes dans l'Ancien Testament. Il vient sauver toute l'humanité du mal et la faire participer à la vie du Père.
Malgré les intégristes guerriers que l'on retrouve partout, nous sommes invités à pratiquer la Miséricorde envers tous.
Les Croisades, les Inquisitions, les Guerres de religion, à certaines époques,restent en contradiction avec le Message Evangélique initial
.
Si certaines périodes anciennes,basées sur le pouvoir plus que sur l'Amour de Dieu, revenaient au premier rang,
je ferais partie des contestataires!!!

Cette Résurrection au quotidien reste au coeur de plus de deux milliards de vivants. Elle date de vingt siècles...
Les chrétiens transmettent encore cette présence de foi et d'espérance à travers le monde, au-delà des divisions de pensées, de pratiques, de formules.
N'oublions pas de préciser que ces intimes convictions varient dans leurs pratiques selon les temps et les lieux de notre histoire terrestre!
Nier la source ne l'empêche pas de couler, comme on pourrait le penser, et de réapparaître sous une forme ou une autre au-delà de nos déserts temporaires,
des périodes ou lieux d'incroyance engendrés par la main mise des pouvoirs spirituels ou publics sur les croyances exacerbées.
La laïcisation du Message messianique en a été la conséquence évidente au Siècle des Lumières.

***

VIDEO TEMOINS DE LA VERITE

TEXTE PAGE POESIE
( Clef des Songes - page 108/109)

*
Jésus est venu et a conquis son entourage, sans combattre
de son vivant comme beaucoup d'autres l'ont fait.
Il a passé la majeure partie de son temps à soulager les misères et les désespoirs
Si, un temps après sa venue, les institutions ont parfois tronqué son message par des guerres de religion,
son message reste à jamais marqué par la Miséricorde et le Pardon.
Le marquage témoin du faux prophète est la condamnation sans merci des autres qu'il maudit plus qu'il ne bénit.
Le gourou en tire profit et reçoit plus qu'il ne donne...l'argent et le pouvoir sont les maîtres du jeu.

Un simple gourou rassemble ses membres autour d'un même projet ou d'une même croyance. Il les formate autour de son personnage.
La secte n'est pas seulement religieuse, elle peut être philosophique, commerciale, financière et parfois même patriarcale!

<Notre société est à la recherche du confort et de la tranquillité et préfère des réponses avec nos seules connaissances.
L' agnosticisme au sens étymologique du terme rejoint celui qui n'a pas la connaissance et reste en recherche.
Ce cheminement en équilibre instable est inhérent à la condition humaine telle que la définit André Malraux.
Le paradoxe évangélique est ainsi occulté en partie ou totalement par tous ceux et celles qui évitent le risque de la Vie spirituelle!>

Pierfetz

*

Jésus-Christ a relié l'humain au Divin
(Je fais mienne cette hypothèse)


Jésus est un homme qui, en son temps, a lutté de toutes ses forces contre la contrainte rituelle religieuse qui met la Lettre avant l'Esprit.
Celle-ci était forte dans toute la bible et chez les responsables religieux prétendant détenir l'entière vérité dans la bonne "pratique rituelle".
On retrouve encore, de nos jours, surtout chez les fondamentalistes, la primauté des liturgies et des rites!
LA LITURGIE et LES RITES ne sont pas la rencontre avec Dieu,
mais seulement la rencontre avec les autres!

Ce qui est un bon début mais pas l'ultime rencontre. (redite volontaire!)
Jésus, rejeté par son peuple ( Jean I/11 ), ne supportait pas l'intolérance dont les maîtres du temple faisaient preuve vis à vis des modestes, des malades, des étrangers et des déviants: les samaritains ou les non-juifs. Jésus a combattu ainsi toutes les frontières tribales érigées en son peuple pour se protéger d'une soi-disante contamination en mettant des frontières entre purs et impurs, juifs et non-juifs. Il a également changé radicalement les préjugés et les stéréotypes concernant les malades, les pauvres, les femmes, les enfants, les Samaritains, les Pharisiens de la Loi , rien que la Loi... au point de vouloir réinitialiser l'institution d'un système religieux qui, avant lui et par la suite, s'est peu à peu éloigné du projet divin initial:
« l'Amour en Esprit et en Vérité »
Primauté de l'amour et du respect effectif que l'on porte à son prochain , notamment le plus démuni,
sans tenir compte de ses origines ou de ses croyances.
C'est bien le fondement du Message Evangelique originel.

Quand aux sources bibliques dont la forme peut heurter certains, il faut éviter de projeter nos sentiments d'aujourd'hui sur les réalités passées !

Les chrétiens puisent leur croyances fondamentales dans:
La dimension Mystique de l'apôtre Jean,
Intellectuelle de l'apôtre Pierre.
Institutionnelle de l'apôtre Paul.

***


Les chrétiens de notre temps sont attirés par la personne de Jésus mais ont des exigences critiques vis à vis des religions
qui enseignent selon une doctrine officielle portée par des prédicateurs parfois contestables ou inadaptés à notre temps..
Ils ont transformé en préceptes et en dogmes la parole vive et la pratique libérante du Nazaréen.
Si tant de croyants désertent leur communauté, n'est-ce pas parce que les propositions de ces dernièrs
ne répondent pas à leur attente intérieure? La lecture du livre "Jésus au XXIème siècle", parmi beaucoup d'autres, est aussi utile à ceux qui ne sont pas chrétiens:
croyants autrement, athées ou agnostiques. Malgré les excès, cela donne du relief au Jésus historique, initiateur de vie spirituelle ancrée dans l'humain et le social, au-delà des Images d'Epinal... Les vidéos de mon ami Frédéric Lenoir donnent une image historique et spirituelle de ce Jésus philosophe (voir vidéo), humaniste, réformateur et guérisseur des corps et des âmes.
Les guerres de religion, après le passage de Jésus-Christ, ne sont que des déviances et des massacres inhumains, non chrétiens.
La conquête des pouvoirs a fait un amalgame dangereux et abusif entre le royaume divin et les tyrannies institutionnelles!
Les récupérations guerrières des textes sacrés sont des mensonges opposés à la loi même du Dieu d'Amour au Sinaï :
"TU NE TUERAS PAS".
A plus forte raison quand il s'agit de semer la terreur par le massacre de personnes sans lien direct avec un conflit armé.
Les kamikases et les mercenaires
... ne sont pas des héros. Les inquisiteurs de mort ne sont que des bourreaux sans aucune justification!
L'Enfer est vraiment sur terre,
disait J.P.Sartre.
Et cet enfer est peuplé de conflits soigneusement entretenus sur notre planète par des démons de feu qui brûlent nos meilleures idéaux en négligeant les âmes! Les religions sectaires de l'extrême, souvent associées au pouvoir de la possession, entretiennent cette démarche. Le négationisme catégorique n'arrange rien. La condescendance, le mépris, la violence, la barbarie, le fondamentalisme utilisent les masques, les cagoules, les uniformes, les emblèmes, les costumes, etc...

Il faut être vigilants contre les dérives sectaires qui s'infiltrent dans les religions et les politiques extrêmes.
Les religions se sont souvent emprisonnées dans des codes, des dogmes, des préceptes pour éviter les hérésies..
Elles n'ont pas empêché pour cela les erreurs et les excès contraires à la Vérité première!
Tout prédicateur qui mèle la politique civique à la religion est souvent dangereux et générateur de conflits!



Pierfetz

***


LE PIEGE DES FONDAMENTALISMES DANS LES RELIGIONS MONOTHEISTES

Doit-on, de nos jours, prendre un paquetage "Tout ou rien" d'une tradition sacralisée?

La tendance qui consiste à prendre les textes à la lettre, à mettre en quelque sorte la Lettre avant l'Esprit,
a souvent eu comme résultat de prendre, par exemple, la Bible et le Coran comme des livres de recette qui nous disent ce qu'il convient de faire, sans tenir compte des civilisations, des sociètés et de l'évolution critique du génie humain. Jésus-Christ lui-même nous a dit qu'il
nous enverrait l'Esprit pour nous faire progresser dans la compréhension de son Message Evangélique.
Les textes de l'Ancien Testament, tout comme le Coran, ont un contexte historique différent et paradoxal
et peuvent prêter à mauvaise image selon les temps et les situations en cause si l'on ne s'attache qu'à la forme et aux différentes époques.
<On ne triture pas les textes> me disait une amie croyante... j'aurais pu lui répondre que nos penseurs et théologiens s'en sont chargé beaucoup trop!!!
Il nous faudrait donc régresser dans une autre civilisation et, par exemple, réintroduire
l'esclavage, la peine de mort, l'inégalité homme-femme, abolir la démocratie, remettre en place les mariages politiques ou entre castes etc...
La socièté serait alors comme les" sages" l'ont conçue à l'époque où la terre était plate et le centre de l'univers entier!
Les savants de notre planète clament la primauté de l'Intelligence et des sciences pour résoudre tous les problèmes de ce monde.
C'est éliminer l'Être suprême, comme beaucoup l'ont décrété, pour décider de l'actualité des lois et de notre environnement.
Que de crimes n'a-t-on pas commis avec ces penseurs et ces ministres tombés du ciel ou des nuages avec leur savoir incontesté!!!
On peut noter, à contrario, les risques de la relativisation des dogmes et de l'interprètation méthaphorique de l'Ancien Testament.
Toute analyse raisonnable se situe en dehors des excès d'interprétation!


"Mes pensées ne sont pas vos pensées" dit Dieu

( Livre d'Isaïe)

***

LE TEMOIGNAGE RESTE A DISPOSITION!
Le témoignage ne doit pas être Harcélement, Formatage,Radicalisation.Conquête etc...
On a pu constater que ces formes de prosélytisme engendrent des guerres partisanes.
Je cite cette bonne parole du Pape François qui soulève le voile de ces contradictions:
"L'universalité de l'enseignement n'empêche pas la diversité dans la manière de le donner!"
Certains extrêmistes ont traité cette ouverture de laxisme réformiste!

Le témoignage de la Vérité l'emporte face au harcèlement, à la radicalisation, à la violence.
On peut se rappeler l'entrevue dernière entre Jésus et Pilate:
"Mon Royaume n'est pas de ce monde"
Sinon mes serviteurs auraient combattu....
Jean 18, 33/36-37

Je dois dire que je préfère, au quotidien, cet autre monde christique plus humain et plus divin.

La séparation des pouvoirs, bien perçue par une démocratie véritable, doit contribuer
à un équilibre des Etats qui ont accepté de faire un juste et sage partage...
Les intimes convictions de mon ami Frédéric, sur la laïcité, sont les miennes
(Clic sur lmage ci-dessus ou vidéo ci-dessous)


Echanges, Tolérance ou Laïcité peuvent permettre une cohabitation favorable à la Paix!
Ne mêlons pas les pouvoirs des états à la spiritualité des religions. Cette confusion a toujours généré les guerres...
Concernant le cas de la France, le Pape François explique aux catholiques français :
"Votre laïcité est incomplète.
La France doit devenir un pays plus laïc", car sa laïcité "résulte parfois trop de la philosophie des Lumières, pour laquelle les religions étaient une sous-culture.
Et la France n'a pas encore réussi à dépasser cet héritage", estime Jorge Bergoglio.
Le concept de laïcité introduit dans la démocratie française est "sain", insiste le pape, car, "de nos jours, un État se doit d'être laïc".

Mais une laïcité saine comprend une ouverture à toutes les formes de transcendance, selon les différentes traditions religieuses et philosophiques.
La recherche de la transcendance n'est pas seulement un fait, mais un droit".

Pape François

Toutes les églises, les communautés doivent tendre vers une séparation des pouvoirs spirituels et des institutions d'Etats,
si nous voulons éviter d'alimenter les conflits de gouvernements se prétendant mis en place par un Dieu omnipotent et sans appel, représenté par des ministres nous assurant avoir reçu une juste transmission du Message Divin et en être les seuls représentants!
L'histoire s'est chargée de vérifier cette cause de la plupart des conflits anciens et contemporains!

Arrêtons d'imposer aux humains des obligations et des pouvoirs temporels de droit divin!!!
(Voir les nombreuses pages avec vidéos sur la Laïcité)

VIDEO LAÏCITE (clic)

***

Le Messie, incompris et rejeté par ceux qui attendaient un libérateur de l’occupant romain,
est venu secouer l’humanité pour lui laisser entrevoir un autre royaume de joie sans cesse renouvelé par l'Esprit qui nous habite.

"LA JOIE DE L'EVANGILE"
(Première exhortation du Pape François en 2013)
Pourquoi, en occident, la joie laisse souvent la place à la morosité ?
Pourquoi les croyants nantis d'occident ont-ils perdu cette joie de la Bonne Nouvelle que nous apporte l'Evangile?
Les croyants semblent souvent aussi inquiets et parfois plus que les non-croyants qui occultent le sacré pour n'y point penser.
Si l'on vivait ses croyances au-delà des pratiques, des liturgies, des devoirs, des obligations...Il y aurait plus de bons partages,

TOUT SIMPLEMENT AVEC AMOUR AU QUOTIDIEN.
(Relire le 4ème principe exposé, en page première de mes intimes convictions, par Christian Bobin.)

Les pratiques ne sont pas toujours dans le droit fil du message originel annoncé. La perfection n'est pas de ce monde, mais...
La violence, la radicalisation, la négation de principe et le fondamentalisme restent la marque principale des sectaires dangereux!
Ils n'acceptent pas les autres formes de pensée et pratiquent l'ancienne maxime "Hors de l'Eglise, pas de salut".
Ils mettent souvent la Lettre avant l'Esprit, les "pratiques rituelles" en primauté.

Seule une bonne cohabitation des croyants, sans hostilité ou violence peut sauvegarder la Paix en ce monde!
Le prosélytisme exacerbé engendre souvent des vents contraires à l'Esprit qui nous dynamise!
Le sectarisme anti-religieux produit les mêmes effets néfastes!

***

COMMENT DEFINIR UN CHRETIEN

L’Épître à Diognète est une lettre d’un auteur chrétien anonyme qui date de la fin du IIe siècle.
Il s’agit d’un écrit apologétique adressé à Diognète pour démontrer la nouveauté radicale du christianisme sur les autres formes de croyance ou d'incroyance.
Il n'y a pas, à l'origine, l'esprit de clan qui est au centre des autres croyances ou incroyances...Il y aura une multiplication des messages par la suite.
Les divisions ne sont pas une bonne image des croyances religieuses!

" Les chrétiens ne se distinguent des autres hommes ni par le pays, ni par le langage, ni par les vêtements.
Ils n'habitent pas de villes qui leur soient propres,
ils ne se servent pas de dialecte extraordinaire, leur genre de vie n'a rien de singulier (...)
Ils se conforment aux usages locaux pour les vêtements, la nourriture et la manière de vivre,
tout en manifestant les lois extraordinaires et vraiment paradoxales de leur république spirituelle (...)

Ce que l'âme est dans le corps, les chrétiens le sont dans le monde.
L'âme est répandue dans tous les membres du corps comme les chrétiens dans les cités du monde"

*

Définition d'un vrai chrétien?
Ce n'est pas quelqu'un de vertueux, d'instruit, de capable; c'est quelqu'un qui se sait habité et dynamisé.
Il respecte en lui un AUTRE, il vit en dialogue. Il donne gratuitement ce qu'il reçoit gratuitement.
Louis Evely

L'erreur de l'Occident est d'avoir passé trop souvent sous silence l'apport des civilisations dont nous avons tiré le meilleur en oubliant les sources autres que les nôtres!
Le Grand Siècle des Lumières et les Révolutions n'ont fait que mettre en relief tous ces acquis déjà existants.
( Inventere en latin = découvrir ce qui existe déjà, quitte à le mettre en bonne place dans une nouvelle pratique, plus laïque!)
.
A l'heure de la liberté de pensée, on a fâcheuse tendance à mettre en relief notre Science contemporaine et nos" Statuts d'Etats"
en occultant volontairement tout ce patrimoine de base!

Dans la lignée monothéiste d'Abraham, de Moïse, de David et Salomon, Jésus a connu et peut-être même étudié, avant ses 3 années de prédication nouvelle,
les Sagesses d'Orient (Lao Tseu,Confusius, Bouddha...), les Institutions des Pharaons ( Akhénaton-Néfertiti et l'unique dieu Soleil: ATON...),
les Sages de la Grèce antique (Platon, Socrate...) les grands penseurs latins et beaucoup d'autres venus de continents lointains, anciens ou disparus, mais redécouverts de nos jours! Tout cela reste trop en filigrane dans les enseignements longtemps cachés , négligés ou incomplets pour simplifier les transferts de messages, souvent tronqués dans les institutions religieuses officielles.
l.

A propos de compassion et non violence

N'oublions donc pas l'extraordinaire apport des spiritualités asiatiques!
On insiste parfois sur le fait qu'elles ne sont pas des religions, mais des philosophies, écoles de vie ou de maîtrise de soi, corps et âme...
Il y a différentes catégories d'initiés ou d'éveillés, hors caste ou parias, qui pratiquent des codes, des règles, des rites.

Il suffit de visiter les pagodes et les monastères pour y retrouver des religieux proches de notre conception dans les rites et les pratiques!
On trouve aussi principes, rites, grades, initiations dans les sociètés dites secrètes ou encore chez les animistes et dans des
superstitions diverses...
Les écoles de méditation ou d'arts
martiaux sont d'excellents exercices de maîtrise et de découverte du "MOI" qui porte l'ÊTRE.

Par exemple, le tantrisme est , en dehors des fantasmes occidentaux, une démarches philosophique destinée à mieux se connaître et donner plus de sens à notre expérience!
Les religions monothéistes ont négligé cette démarche en y attachant une importance démesurée et parfois extrême aux relations corporelles....

La MISERICORDE, la COMPASSION, la NON-VIOLENCE
sont des balises positives, visibles dans
notre humanité...
Des rencontres interreligieuses de haut rang m'ont confirmé dans cette croyance.

 

****

MEDITATION-ORAISON-PRIERE
Ce sujet est traité dans ma page "Intimes convictions" avec une audio-vidéo qui nous ouvre les portes d'un univers mal connu en occident. (clic/ titre)

Méditer, c'est apprendre à se foutre la paix.
Il est capital d'apprendre à se foutre la paix pour découvrir autre chose que nos projets ou nos pré-conceptions.
La méditation est une sortie de soi, une ouverture en soi à autre chose que soi-même.
Les bouddhistes n'appellent pas cela divinité, mais la méditation asiatique ne nous laisse pas du tout centrés sur nous-mêmes.

*

<Si chaque enfant de huit ans apprenait à méditer, nous éliminerions la violence dans le monde
et seulement en une génération>

Dalaï Lama

*
**

DECLIN OU Continuité du Christianisme ?
Réponse de mon ami Frédéric Lenoir (clic image)

Vidéo "Jésus Philosophe" (clic)

Principes universels qui dépassent les rituels collectifs!

Ceux qui nient ce message d'il y a vingt sciècles, en ne lui donnant ses origines qu'à la Renaissance, propagent une erreur historique!

CHRISTIANISME ET CHRETIENTE


Jésus n'appartient à personne.
même si les institutions et les pouvoirs religieux en revendiquent souvent l'exclusivité pour asseoir leur pouvoir!!!
Sa présence est au coeur de ceux qui le reconnaissent.

*
ll est réductif de pratiquer une religion ou une activité spirituelle pour satisfaire seulement un besoin communautaire de convivialité;
Les communautés de croyances se regroupent volontiers selon leurs affinités.
Les Intimes Convictions ne sont pas un copier-coller sur des préceptes et des liturgies.
On peut très bien se réunir entre amis, pour une cause ou un projet commun et ne pas vivre sa foi au quotidien après les rencontres.
Les religions ou les officines de développement personnel n'ont pas le monopole de la Vérité. Elles en font souvent l'exploitation.
Il y a des associations humanitaires, sans croyances particulières, qui proposent de satisfaire ce besoin de convivialité.
Ces mouvements "a-religieux" ne me semblent pas apporter un certain dynamisme, au quotidien
?
*
<Combien d'hommes, combien de femmes, ne croient en toi, Seigneur, que parce que leurs parents y ont cru avant eux?>
Ceux-là font de leur croyance une statue...
Pourquoi les églises et les temples sont-ils remplis de statues?
Aimer Dieu par Jésus-Christ, c’est une question de foi et d’engagement dans l’action humaine.


Les sources et les fondements des religions ont apporté et apportent toujours une progression à notre humanité.
On ne peut nier cela en parcourant notre patrimoine mondial culturel.
Les conquérants sectaires de tous les âges et les négationistes le savent quand ils combattent ou détruisent ces patrimoines de nos civilisations.
Ce sont les négations déviantes de ces trésors qui apportent et entretiennent les conflits.
Tous les grands exploitants sans foi ni loi ont su formater nos jeunes ados et beaucoup d'humains en recherche d'amour et de vérité,
pour les dresser les uns contre les autres au nom d'un dieu qu'ils se sont approprié ou ont combattu pour justifier leur guerre lucrative!!!
Trop de "Croisades" de "Guerres Saintes" et de critiques intellectuelles ou judiciaires ont obscurci notre belle Planète Bleue!

*

Les croyants ont fait souvent du prosélytisme à outrance, pour le plus grand bien des "païens" pensaient-ils!
Certaines religions ou philosophies continuent parfois sur cette voie d'obligation, de persuasion, de formatage et même de violence.
Les gens en recherche, surtout les jeunes mal dans leur peau, s'engagent pour participer à une cause que d'adroits manipulteurs
leur ont présenté comme bonne et même sainte ou sur le coup de foudre d'un amour trompeur. Si ils (ou elles) savaient ce qui les attend...
Ce ne sont pas les combattants qui tirent les marrons du feu, mais les gens de pouvoir, les grands financiers, les chefs de guerre ou de violence.
Il faut se méfier des convertis impétueux, passionnels et illuminés. Leur révolution est très souvent, cruelle, mortelle et trompeuse!
J'ai des doutes sur une formation positive ou négative qui veut persuader par la violence que les autres sont dans l'erreur!
Le Message Evangélique peut très bien être perçu partout selon un libre choix de vie.
C'est sa particularité!
Certains, croyants ou incroyants, ont tronqué, rejeté, utilisé le Message Evangélique! D'autres ne s'y intéressent qu'en surface.
Chacun est libre de penser à sa façon. L'essentiel est de semer les" graines de parole" dans un champ prêt à les reçevoir.
"La Parabole du Semeur" m'enlève toute illusion sur la bonne réception de mes remarques en tous genres!

Marc 4, 1-20_ Matthieu 3, 1-23 _ Luc 8, 4-15

Voir aussi mon poème "LA VERITE"
Une vidéo l'accompagne.
Page 141 de mon recueil "La Clef des Songes"

***

AVENIR POUR UNE EUROPE AVEC SES RACINES UNIVERSELLES
"L'Europe qui s'affaiblit et risque de devenir vide....en oubliant son histoire.
l'Europe est le seul continent qui puisse apporter une certaine unité au monde.
La Chine a peut-être une culture plus ancienne, plus profonde,
mais l'Europe seule a une vocation d'universalité et de service..."

G.Bergoglio, Pape François.

***

Le fait d'appartenir à une église ne produit pas plus un chrétien que le fait de posséder un piano nous consacre musicien.
L'Église n'est pas Dieu*

Les religions ne sont que des institutions destinées à nourrir notre foi et nos intimes convictions, ou parfois hélas, nous éloigner du sacré et du divin.

* Les dérives fondamentalistes et les abus de pouvoirs le montrent aisément à certains moments de l'histoire civique et religieuse.

L'Eglise devrait nous donner des Encycliques de la cuisine, de la salle de séjour et du voisinage...
Elle préfère se concentrer uniquement sur la chambre à coucher!
Une théologienne du Zimbabwe
J'aime cet humour plein de vérité, valable aussi pour tous les mouvements qui accordent souvent une importance extrême
au corps plus qu'à l'âme, à la lettre et au support plus qu'à l'Esprit.

Cela se traduit, non sans dommages, par la primauté accordée aux rites, aux cérémonies, aux liturgies, aux purifications matérielles!!!

Et pourtant, l'Esprit devrait toujours passer avant la lettre, la Foi avant les croyances et les rites!

La croyance ne supporte pas la critique,
alors que la foi ne peut que la désirer.

Maurice Bellet

***
NE PERDONS JAMAIS DE VUE QUE LES RELIGIONS ONT POUR MISSION DE RELIER
"religare" en latin= relier les croyants pour les mener vers le sacré et le divin.
On se demande parfois si elles oublient de rassembler en divisant les uns et les autres!
Prétendre qu'elles ne sont que nuisibles et de pure invention est aussi le fait d'un négationisme étroit!!!
Evitons de retenir seulement le côté négatif des religions qui fait ressortir les conflits et les guerres venus des extrêmes!

Les trois religions monothéistes semblent vouloir, dans notre occident contemporain, mettre en commun leurs principes humains de miséricorde
et cesser de s'entretuer alors qu'elles sont issues de la même matrice divine avec les mêmes sources bibliques de l'Ancien Testament!

Il faut chasser cette opinion simplette et sectaire:
"Sans religions, il n'y aurait pas de guerres"

Je n'y crois guère en observant nos ancêtres et nos contemporains.
Les "Guerres Saintes" , les Croisades et les "Mouvements Sectaires", les tenants de la liberté de pensée tuent les autres
ou ridiculisent ceux qui ne pensent pas comme eux, les conflits suivent vite les pensées uniques:
Tous ne tolèrent pas les différences des personnes en recherche de cette liberté dans leurs intimes convictions ou croyances.

La délinquance suit aussi les déréglements libertaires et libertins
Vient ensuite une réaction devant cet abandon de la spiritualité et du sacré,
avec un retour de flamme servi par la radicalisation des pouvoirs,
jusqu'au retour de pratiques, strictes au civil, ou sectaires en religion!.
Les désaccords et les ruptures montent en puissance selon les clans et les chapelles
Le Terrorisme et les persécuions deviennent vite une instrumentalisation des institutions extrémistes.

On a pu constater cette forme excessive de prosélytisme en tous temps.
Chaque communauté revendique la Vérité alors que tous nous la recherchons,
mais rien ne justifie les génocides et les massacres déguisés voilés, occultés et oubliés.

Le génocide et les massacres sont l'acte suprême dans la déchéance de toute idéologie totalitaire.
La Violence est contraire au Message Evangelique originel.


****

Vidéo Post-Chrétienneté
Christianisme toujours actuel

(Mettre Plein écran)


"L'universalité de l'enseignement n'empêche pas la diversité dans la manière de le donner!"

Pape François

*

Ne méprisons pas les croyants voisins s'ils se réalisent sans pour cela agresser les autres!

(Clic sur la rose et plein écran)

Ni Rapeur, ni Islamiste, je peux prier aussi avec Abd Al Malik

*

AVE MARIA SALAM SHALOM

UNE VIDEO DE PAIX ENTRE TOUS

***

La Religion relie
Du latin "religare"
( Quand elle est bien pratiquée!!! sinon elle divise.)
*
La Spiritualité libère

VIDEO "LE BUT DE LA SPIRITUALITE C'EST L'AMOUR"

***

LA GUERISON DU MONDE - Retour PORTES DE SAGESSE - ECRITS DIVERS