PENSEES DE PIERROT EN JANVIER

 

L'hiver nous paraît blanc et gris,
C'est la lumière qui nous manque.
Le vieux monde nous éblouit
D'or et d'argent sorti des banques.

Pour fêter la nouvelle année,
Souhaiter joie, santé, bonheur,
Pierrot rêve d'une nuée
D'oiseaux de la paix, migrateurs
Venus d'un monde inexistant
Créé par ses amis poètes,
Pour témoigner qu'à tout instant
L'Amour est la seule vraie requète.

P.F.

En ce janvier, début d'année,
Les guirlandes,peu à peu,s'éteignent...
Et passent les ombres affamées,
La neige recouvre les enseignes.

Le soir venu, la rue se vide.
Pierrot prépare avec amour
La soupe chaude de ventre-vide
Qui attend l'arrivée du jour.

Cet environnement de glace,
Recouvert de son manteau blanc,
Doit au printemps céder la place,
L'espoir est encore sous le banc!

P.F.

L'environnement devient silence.
La nuit achève d'envelopper
Les blancs manteaux des résidences,
Lumières cachées pour vents stopper.

Le soir venu, la rue se vide.
On sert encore avec amour
La soupe chaude de ventre-vide
Qui attend l'arrivée du jour.

Pierrot est rentré au logis
Préparer une boisson chaude
Et faire plaisir à ses amis
Puis s'en retourner chanter laudes.

P.F.


Voici notre étoile, mon amour!

Arlequin n'a pas bien compris,
En plein hiver, fenêtre ouverte,
Ce que racontent nos deux amis,
Alors que la rue est déserte.

A l'aube d'une nouvelle année,
Pierrot explique à son amie
Que chaque vie nous est donnée
Pour accomplir un rêve d'amour.

Et tous ceux qui ont réussi
A porter ce message de paix
Se sont transformés en étoiles
Dans un monde peuplé d'Infini.

Ce sont des étoiles de paix,
ce sont des lumières d'amour!

P.F.

Les hommes sont des cosmos, et chaque morceaux d'étoiles qui s'échappent d'eux iront avec tous les autres créer l'univers... ( merciYves! )

 

 

Le poids des grands froids nous pénètre,
Et la nature se fait attendre.
Les jours grandissent à la fenêtre,
Mais la bise s'y fait entendre.

Il est encore loin le printemps...
L'hiver n'empêche pas de rêver.
Il faut alors jouir d'un temps
D'intimité à préserver.

Nous aimons tous cette musique
Que Pierrot joue avec amour,
Les amoureux, les romantiques
Ont tous connu cela un jour...

 

DECEMBRE

MENU PENSEES

FEVRIER