LES AMIS DE PIERROT - ( MIMI )

 

Mémo de ton enfant

 

* Ne me laisse pas former de mauvaises habitudes. Je dois compter

sur toi pour les détecter pendant que je suis jeune.

* Ne me fais pas sentir plus petit que je suis. Cela me fait

agir stupidement afin de montrer que je suis grand.  

* Ne me corrige jamais en public si c'est possible. Je comprends

beaucoup mieux quand tu me parles doucement et dans l'intimité.  

* Ne me protège pas trop des conséquences.

Je dois parfois apprendre de la façon la plus dure..  

* Ne me dis pas que mes erreurs sont des péchés.

Cela dérange mon sens des valeurs.  

* Ne sois pas fâché lorsque je te dis "Je te hais".

Ce n'est pas toi que je hais,

mais ton pouvoir de me commander.  

* Ne me répète pas toujours la même chose.

Si tu agis ainsi alors je devrai me protéger

en faisant la sourde oreille.  

* Ne me gâte pas. Je sais bien que je peux obtenir ce que je veux.

J'essaie seulement.

* N'aie pas peur d"être ferme avec moi. J'aime mieux ça,

car je me sens en sécurité.

* Ne me fais pas de promesses que tu ne peux pas tenir.

Je suis déçu quand les promesses sont brisées.

* N'oublie pas que je ne peux pas m'exprimer

aussi bien que je le voudrais.

C'est pourquoi je ne suis pas toujours précis.  

* Ne discute pas trop de mon honnêteté.

Si tu me fais peur, je raconterai des mensonges.  

* Ne sois pas de ceux qui changent toujours d'idée.

Je deviens confus et perds confiance en toi.  

* Ne me repousse pas lorsque je te questionne.

Si tu fais cela, je devrai alors trouver les réponses ailleurs.  

* Ne me dis pas que mes craintes sont stupides.

Elles sont terriblement réelles.

* Ne me dis pas que tu es parfait ou infaillible.

Cela me donne un choc quand je découvre le contraire.  

* Ne crois pas qu'il est indigne de demander pardon.

Des excuses honnêtes me rapprochent tendrement de toi.  

* N'oublie pas que j'adore faire des expériences.

Je ne peux vivre sans elles... alors, sois patient.  

* Ne te préoccupe pas de mes petits malaises.

Ils m'apportent souvent l'attention dont j'ai besoin.  

* N'oublie surtout pas que je grandis rapidement.

C'est parfois difficile de me suivre, mais essaies...

 N'oublie jamais que je t'aime tel que tu es.

 

Ton enfant..

 

 

  Copyright Melodiedelamer.com © 2000-2001  

Tous droits réservés.  

http://www.melodiedelamer.com
Afin d'éviter une superposition désagréable des fonds sonores, il est préférable
d'utiliser le lien du Menu "
Les Amis de Pierrot"

 

Un semblant de réponse au problème des enfants!!!

Vous connaissez tous Kalhil GIBRAN,poète et philosophe libanais...il a écrit ceci à propos des enfants et j'y souscrit....( Pierfetz )

 

Vos enfants ne sont pas vos enfants.

Ils sont les fils et les filles de l'appel à la vie elle-même.

Ils viennent à travers vous mais non de vous.

Et bien qu'ils soient avec vous,ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour, mais non point vos pensées, car ils ont leurs proprespensées.

Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,

Car les âmes habitent dans la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.

Vous pouvez vous efforcer d'être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous. Car la vie ne va pas en arrière, ninne s'attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.

L'Archer voit le but sur le chemin de l'infini, et Il vous tend de Sa puissance pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.

Que votre tension par la main de l'Archer soit pour la joie;

Car de même qu'Il aime la flèche qui vole, Il aima l'arc qui est stable !

 

 ******

Annexe:

Prendre un enfant par la main! (Clic)

 

Menu  Suite