EXTRAITS

 

Ce qui noie quelqu'un, ce n'est pas le plongeon, mais le fait de rester sous l'eau.
Paulo Coelho

Quand nous avons de grands trésors sous les yeux, nous ne nous en apercevons jamais.
Et sais-tu pourquoi ?
Parce que les hommes ne croient pas aux trésors.

Paulo Coelho

Ce qui existe, ce sont les échecs. Personne n'y échappe. Aussi vaut-il mieux perdre quelques combats en luttant pour ses rêves que d'être battu sans seulement savoir pour quoi on lutte...

Paulo Coelho

"L'homme ne pourra jamais cesser de rêver. Le rêve est une nourriture de l'âme comme les aliments sont la nourriture du corps. Très souvent au cours de notre vie nous voyons nos rêves déçus et nos désirs frustrés, mais il faut continuer à rêver sinon notre âme meurt... La seule manière de sauver nos rêves est d'être généreux envers nous-mêmes".

  Extrait du livre de P. Coelho" "Le Pèlerin de Compostelle"
Pour obtenir les site de Paolo Coelho, version française,
cliquez sur l'image ci-dessus.

Simple remarque pour les curieux... la photo ressemble étonnamment au Webmaster de ce site ! 

******

 

Suivant la définition des stoïciens,

la sagesse consiste à prendre

la raison pour guide ;

La folie, au contraire, à obéir à ses passions;

mais pour que la vie des hommes

ne soit pas tout à fait triste,

Jupiter leur a donné

bien plus de passions que de raison.

( Erasme) 

 ****

Il faut retenir son cœur, car si on le laissait aller,

combien vite, alors, on perdrait la tête !

Nietzsche

Il y a toujours un peu de folie dans l'amour.

Mais il y a toujours aussi un peu de raison dans la folie.

Nietzsche

 

******

 

ELOGE DE LA FOLIE

" La sagesse consiste à prendre la raison pour guide ;
la folie, au contraire, à obéir à ses passions ;
mais pour que la vie des hommes ne soit pas tout à fait triste,
Jupiter leur a donné bien plus de passions que de raison "

Erasme


AFT
2001

 

Passant qui me voit…

Un peu marteau… piqué… sonné… déboussolé… timbré…

avec une araignée dans la tête… amoureux à la folie…

ris de toi et de moi… et viens te joindre à nous tous…

car, plus on est de fous, plus on rit !!!

 

Anne

***

«Plus on est fou, plus on est heureux.» [Erasme]

Erasme, en latin Desiderius Erasmus Roterodamus (Rotterdam vers 1469-Bâle 1536), humaniste hollandais d'expression latine. Esprit indépendant et satirique (Eloge de la folie, Colloques), il chercha à définir un humanisme chrétien (Institution du prince chrétien, 1515), à la lumière de ses travaux critiques sur le Nouveau Testament, en préconisant l'entente entre catholiques et réformés.

***

L'Amour et la Folie

Tout est mystère dans l'Amour,

Ses flèches, son Carquois, son Flambeau, son Enfance.

Ce n'est pas l'ouvrage d'un jour

Que d'épuiser cette Science.

Je ne prétends donc point tout expliquer ici.

Mon but est seulement de dire, à ma manière,

Comment l'Aveugle que voici

(C'est un Dieu), comment, dis-je, il perdit la lumière ;

Quelle suite eut ce mal, qui peut-être est un bien ;

J'en fais juge un Amant, et ne décide rien.

La Folie et l'Amour jouaient un jour ensemble.

Celui-ci n'était pas encor privé des yeux.

Une dispute vint : l'Amour veut qu'on assemble

Là-dessus le Conseil des Dieux.

L'autre n'eut pas la patience ;

Elle lui donne un coup si furieux,

Qu'il en perd la clarté des Cieux.

Vénus en demande vengeance.

Femme et mère, il suffit pour juger de ses cris :

Les Dieux en furent étourdis,

Et Jupiter, et Némésis,

Et les Juges d'Enfer, enfin toute la bande.

Elle représenta l'énormité du cas.

Son fils, sans un bâton, ne pouvait faire un pas :

Nulle peine n'était pour ce crime assez grande.

Le dommage devait être aussi réparé.

Quand on eut bien considéré

L'intérêt du Public, celui de la Partie,

Le résultat enfin de la suprême Cour

Fut de condamner la Folie

A servir de guide à l'Amour.

Jean de LA FONTAINE (1621-1695)

 

 

 

Le sourire

 

Un sourire ne coûte rien, mais a une grande valeur.

Il enrichit ceux qui le reçoivent, sans appauvrir ceux qui le donnent.

Il dure un instant, mais on s'en souvient longtemps.

Personne n'est assez riche pour s'en passer.

Même les pauvres peuvent le posséder.

Il rend les familles heureuses.

Les affaires prospères, les amitiés durables.

Un sourire nous repose, quand nous sommes fatigués.

Nous encourage, quand nous sommes déprimés.

Nous réconforte, quand nous sommes tristes.

Et nous aide à combattre tous nos soucis.

Cependant, il ne peut pas être acheté, emprunté ou volé.

Il a de la valeur, seulement quand il est donné.

Si vous rencontrez quelqu'un, qui ne vous donne pas

le sourire que vous méritez, soyez généreux donnez-lui le vôtre.

Car personne n'a plus besoin d'un sourire que celui,

qui ne peut en donner aux autres...

VAGABONDAGE

Un droit que bien peu d’intellectuels se soucient de revendiquer, c’est le droit à l’errance, au vagabondage.

Et pourtant, le vagabondage, c’est l’affranchissement, et la vie le long des routes, c’est la liberté !

Rompre un jour bravement toutes les entraves dont la vie moderne et la faiblesse de notre cœur, sous prétexte de liberté, ont changé notre geste, s’armer du bâton et de la besace symboliques, et s’en aller !

Pour qui connaît la valeur et aussi la délectable saveur de la solitaire liberté (car on n’est libre que tant qu’on est seul), l’acte de s’en aller est le plus courageux et le plus beau.

Egoïste bonheur, peut-être. Mais c’est le bonheur, pour qui sait le goûter.

Etre seul, être pauvre de besoins, être ignoré, étranger et chez soi partout, et marcher, solitaire et grand à la conquête du monde.

Isabelle Eberhardt

Lire une poésie de Pierrot : "LE VOYAGE"

***

 

"... Le seul fait de rêver est déjà très important.

Je vous souhaite des rêves a n'en plus finir

et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns.

Je vous souhaite d'aimer ce qu'il faut aimer

et d'oublier ce qu'il faut oublier.

Je vous souhaite des silences.

Je vous souhaite des chants d'oiseaux au réveil

et des rires d'enfants.

Je vous souhaite de résister à l'enlisement,

à l'indifférence, aux vertus négatives de notre époque.

Je vous souhaite surtout d'être vous."

Jacques Brel

***

Si tu savais, dit-elle
Je sais
dit le raccommodeur de faïences
Je sais
dit le laveur de chiens
Et ce que je ne sais pas
je le devine
et ce que je ne devine pas
je l'invente
Et ce que j'invente
je l'oublie
Alors fais comme moi
ma jolie
regarde couler la Seine
et raconte pas ta vie
Ou bien alors
parle seulement des choses heureuses,
des choses merveilleuses
rêvées et arrivées
Enfin je veux dire
des choses qui valent la peine
mais pour la peine
pas la peine d'en parler.

Jacques Prévert

   

 

Philo  General  Suite