PIROUETTE


Plus de regrets, plus d’amertume,
Sans oublier les anciens rêves
Qui illuminent mes jours de brume
Quand je me trouve seul sur la grève.

Quand le poids des ans s’accumule,
Si mes pensées font marche-arrière,
Les mauvais rêves, j’émascule
Pour un automne de bruyères.

 

Les feuilles tombent une à une,
Habillent les sols d’un beau parterre.
Les nuages caressent la lune,
Et les marmottes rentrent sous terre.

 

Loin des fêtards qui s’éclatent,
Funambule poursuit sa route,
Une pleine vie d’acrobate
Occupé à chasser le doute.

 

Au soir d’une vie qui s’éloigne,
Je me construis un paradis
Et la Sérénité me gagne,
L’Amiour fait place aux vieux soucis.

Pierfetz 2013

 

Une vie bien faite est une suite de rebonds de pirouette ! P.F.

Le poète n'a pas d'âge...Il garde longtemps la faculté d'être jeune jusqu'à en mourir.
On ne peut aller droit devant en regardant trop dans le rétroviseur du passé.
Une pirouette sur soi-même pour éviter les questions embarassantes ou sans réponse.
Au soir d'une vie q ui s'éloigne, il ne faut pas occulter le passé dans ce qu'il a de meilleur.
La résilience est l'aptitude à se construire et à vivre de manière satisfaisante,
en dépit des circonstances parfois dramatique. Ne pas gommer ce qu'on a adoré,
brûler seulement l'adoration. les déceptions viennent du trop d'illusions!!!P.F.

POESIE  General  Suite