PARTIR

 

 

"Il était une fois un jeune guerrier qui prit un oeuf dans le nid d'un aigle et le mit à couver dans la basse-cour. Quand l'oeuf vint à éclore, le petit aigle sortit et grandit parmi les poussins, picorant sa nourriture comme ses compagnons. Un jour, regardant en l'air, il vit un aigle qui planait au-dessus de lui. Il sentait ses ailes frémir et dit à un des poulets : "comme j'aimerais en faire autant". "Ne sois pas idiot, répondit le poulet, seul un aigle peut voler aussi haut". Honteux de son désir, le petit aigle retourna gratter la poussière et il ne remit plus jamais en cause la place qu'il croyait avoir reçue sur cette terre".

***
"Il y a quelquechose de pire dans la vie que de n'avoir pas réussi,
c'est de n'avoir pas essayé"
( F. Roosevelt)

 

**

Pygmalion, épris d'un idéal féminin, j'ai donné la vie à une Aphrodite.
  "Avec le temps, le liseron s'enroule autour des troncs et recouvre les tombes de fleurs...
Les vents d'automne emportent les feuilles de la vie...en attendant d'autres pousses nouvelles et printannières...
Au songe d'une nuit d'été, l'ombre de mon amour se faufile entre les branches effeuillées par la brise.
Les éclairs de chaleur animent la sculpture samaritaine du parc que la lune peint dans l'eau du bassin.
Aphrodite tourne la tête et s'évapore dans une brume qui cache, par intermittence, la lune et les étoiles.
Au matin, le silence de l'heure bleue précède les premières notes d'une nouvelle aurore.
Je rêve encore en attendant le prochain crépuscule."
Pierfetz ©
Extrait de "Passiflora"

 

*** 

«Tous les changements, même les plus souhaités, ont leur mélancolie,
car ce que nous quittons, c'est une partie de nous-mêmes;
il faut mourir à une vie pour entrer dans une autre.»
– Anatole France

 *** 

 

 La brise marine du matin m'apporta un message imprévu... 

Je venais de trouver sur la plage une étrange bouteille.....

 

 

 

PARTIR

 

Une bouteille à la mer
s'est échouée ce matin.
J'ai retrouvé ma chimère
sur la plage de sable fin.

 

Un parhemin d'amours mortes
s'y trouvait emprisonné,
éphémères feuilles mortes
à la vague abandonnées.

 

Les premiers instants d'amour
enchassés au fil du temps,
après un très long parcours
déferlent à contre-temps.

 

J'ai déroulé le parchemin,
sans m'arrêter, sans marche arrière.
J'ai continué mon chemin,
sans me blesser dans les ornières.

 

Savoir partir quand l'heure viendra.

Hisser la voile face à la brise.
Ne pas en déchirer les draps,
mais savoir toujours "lâcher prise".

 

J'avais consulté les oracles.
Aucun n'était très bon pour moi.
Les autres étaient mon seul obstacle.
J'ai souvent tout risqué pour toi...

 

AMOUR !!!

 

Pierfetz©

 

 

img209/4383/aigle2hl0.gif  

 

Lâcher prise...

c'est craindre moins et aimer davantage !

Pierfetz©

***

C'est toujours l'amour qui est blessé,
c'est toujours de l'amour que nous souffrons
même quand nous croyons ne souffrir de rien.
l'Inespérée - Christian Bobin

 

***

L'important est d'aimer, au grand large,
au-delà des flux et des reflux.
Un souvenir brûlant n'est pas toujours
un souvenir maudit.
Pierfetz©

*

LE VOYAGE

L'important n'est pas le départ ou l'arrivée,
la naissance ou la mort,
mais la VIE : le VOYAGE.
On se concentre trop souvent sur la
destination en oubliant de profiter
du voyage...

http://arciel88.fr/bibpoesiespierrot/IV-7Levoyage.htm

******

 

***

 

Après la thèse du partir ..., l'anti-thèse...!

A vous de choisir, un jour, ce qui vous conviendra le mieux!

 

Le Mythe de la Nouveauté

 

Le mythe de la nouveauté qui pourrait tout arranger... Il y a des moments sans doute où l'on peut croire que faire du neuf est la seule solution.
J'ai vibré, un temps, à cette idée du changement, mais je me rends compte que c'est un leurre !
Que ce soit en religion, en politique où les retours en arrière sont monnaie courante... et même dans la vie personnelle.
On ne change pas l'orientation de sa vie en décrétant le changement. Ce qui est ancré persiste. Je plains ceux qui partent sur un coup de tête et découvrent qu'ils ont emporté leurs problèmes avec eux.
Il me semble que l'on peut corriger progressivement une trajectoire, renforcer un point faible, réparer une avarie....
Si on m'avait dit cela quand j'avais vingt ans, j'aurais bondi, pensant avoir la maîtrise de tout. Aujourd'hui, je crois que l'on accède peu à peu à une plus grande sagesse en se laissant guider par l'Esprit et en gardant l'espérance.
J'avais bien aimé l'image que Th. de Chardin donne de l'évolution de l'humanité...
" Mouvement montant , repassant sans cesse aux mêmes points, tout en ayant pris de la hauteur à chaque fois. Il y a du neuf mais en quantité minime... c'est ce neuf que nous voulons voir en oubliant tout le reste".

 

 

Vous pouvez lire 3 pages et beaucoup d'autres  de mon site ARCIEL88
Faites vous-même votre Synthèse. Personne ne la fera bien à votre place.

Le train de la vie ne repasse jamais au même endroit et il est préférable de ne pas rater les correspondances ou de ne pas se tromper de Wagon!!!
 Aujourd'hui est un présent....Demain sera plus tard!

http://arciel88.fr/bibphilosophie/arciel-philojamais.htm

 

***

Mon rêve est comme l'Albatros de Beaudelaire:
"Voyageur ailé qui peut voler haut dans le ciel des idées,
mais que ses ailes de géant empêchent de marcher...
Exilé au sol!
***

Pas facile de marcher ici lorsqu'une Force
vous pousse à voler ailleurs!

Pierfetz©

Le Rêve est notre apesanteur !
Pierfetz©
***

Les poètes ouvrent, dans nos prisons,
des Espaces - Liberté.
Pierfetz

http://arciel88.fr/bibpoesiespierrot/V-2Espaceliberte.htm

***

MA LIBERTE

Georges Moustaki

Vidéo sur RealPlayer ( clic)

*

Ce monde, tel qu'il est fait, n'est pas supportable.
J'ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l'immortalité,
de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.

Albert Camus

**

 

"Qu'avons-nous à nous dire dans la vie,
sinon bonjour, bonsoir, je t'aime
et je suis là pour peu de temps
Vivante sur la même terre que toi."
La folle allure - Christian Bobin

*

***
Je crois au pouvoir de l'amour
et pas à l'amour du pouvoir.
Les conquérants sont des vautours,
les aimants notre seul espoir.

 Pierfetz ©

 

http://arciel88.fr/bibpoesiespierrot/IV%20-17Credo.htm

 

***

Même Vidéo sur RealPlayer ( clic)

***

 

ANNEXE COMPLEMENTAIRE : LACHER-PRISE !!!
(Clic sur titre ou oiseau )

 

SUITE - MENU PHILOSOPHIE - MENU GENERAL